Naviguer / Chercher

Commentaires

jmd75

Bravo. Très belle reflexion et illustration. Juste une correction. Le lambeau esthétique d’accès ou de préservation papillaire a été décrit pour la 1ère fois par un français, Pierre Genon, même si c’est Henri Takeï qui passera à la postérité

barbo

Bonjour
Aviez vous une atteinte de furcations Mesio palatine en 26 à la réalisation du Lambeaux ?
Comptez vous réaliser un lambeau et une regeneration au Quadrant 3 ?

Manuel BERTRAND

Bonsoir Barbo,

Tout d’abord merci pour vos commentaires et pardon pour cette réponse tardive.
En ce qui concerne la possibilité d’une fêlure en site 14 ainsi qu’en site 25, difficile de l’exclure avec certitude effectivement…. pour autant:
– la patiente se plaint au départ de gêne à la mastication parce que ses dents bougent mais pas de « douleur » ;
– à l’examen clinique, pas de douleur à la palpation, pas de douleur à la percussion;
– sur les rétroalvéolaires, le tenon semble être bien dans l’axe de la racine (aussi bien sur 14 que sur 25);
– enfin pas de trace de fêlure au moment des chirurgies;
Concernant la possibilité d’une lésion péri-apicale en site 14: le traitement endodontique est effectivement à reprendre dans l’absolu….
Enfin pas de LIR en MP de 26 , « confirmé » visuellement au moment de la chirurgie.
A noter que la patiente continue d’être suivie en maintenance (tous les 6 mois) et que nous avons à présent plus de 3 ans de recul sur ce cas:
– 14 et 25 sont toujours présentes et asymptomatiques (ce qui semble exclure la fêlure);
– pas d’évolution sur le plan radiographique en péri-apicale de la 14;
– la question d’une chirurgie (lambeau d’assainissement) dans le secteur 3 est tout à fait pertinente: j’ai choisi de ne pas intervenir …… et à ce jour, la maintenance (encore elle!) a permis de maintenir les poches à moins de 5mm de profondeur (secteur là encore totalement asymptomatique).
Encore une fois merci pour vos commentaires; en espérant avoir apporté quelques éléments de réponse à vos interrogations.
Manuel BERTRAND

barbo

Oui merci beaucoup pour la clarté de la réponse. Je fais un peu de paro comme omni et je me suis intéressé au traitement des LIO. J en retrouve souvent associé à des restaurations coronaire sur ancrage radiculaire et j étais hésitant à tenter les régénération. Votre raisonnement est super clair et logique.

Laisser un commentaire