Naviguer / Chercher

Conduite à tenir?

Cette photo illustre souvent le motif de première consultation pour un jeune patient dont la mère est inquiète de l’éruption linguale des dents permanentes.

julien 1
Quelle est la conduite à tenir ?

Commentaires

Marcel Carton

J’imagine que l’enfant a environ 6 ans. Le plus simple n’est-il pas d’expliquer aux parents que l’éruption des incisives mandibulaires se fait lingualement et que la pression de la langue va naturellement placer les dents permanentes en lieu et place des dents lactéales. Et donc qu’il n’y a pas lieu d’intervenir. Rendez vous dans un an pour constater l’évolution?

copiapo

Rassurer les parents, évaluer le degré de mobilité des 71 et 81, leur extraction si mobilité élevé (afin de limiter les interférences occlusales, favoriser l’hygiène au niveau des 41/31 dont l’émail est immature).

L’espace disponible sur l’arcade, au moment de la photo, semble assez étroit; après éruption de 32/42 il risque d’y avoir un encombrement. La situation est à surveiller, en cas de persistance d’un manque d’espace un avis orthodontique pourra être judicieux.

Javotte NANCY

Extraction pas forcément le plus rapidement possible. En effet, il existe un peu de différentiel entre 31/41 et 72/82 mais la croissance est une réalité et devrait facilement pallier cette différence. Quoiqu’il en soit, si 71 et 81 sont très mobiles et que l’enfant veut les faire tomber tout seul, soit !
Si elles sont fixes et que 72 et 82 commencent à bouger, il faut en effet les extraire. Et la langue les vestibulera.
Il convient de prendre une rétro alvéolaire et selon le degré de rhizalyse de 72 et 82 et selon le comportement de l’enfant, on avise.

eric

Il m’avait sembler comprendre que désormais les orthodontistes préféraient que l’on extrait rapidement les dents lactéales lorsqu’il y avait « doublon ». Cela part du principe que ce ne serait pas très bon pour la dent définitive de faire  » deux trajets à travers l’os ». Il y en aurait un de trop donc autant éviter que la dent fasse son éruption définitive avant de repartir dans sa position normale sous la poussée de la langue.
Dans ce cas présenté 41 et 31 sont déjà sacrément sorties.
Toujours est il que c’est le discours que j’entends tenir par les orthodontistes.

chabou

Dans la situation présentée, extraction le plus vite possible des 71-81 pour que la langue puisse placer correctement 31-41………….le plus vite possible aussi ! Je ne vois pas l’intérêt qu’il y aurait à attendre ! Et attendre quoi, d’ailleurs ?

Marcel Carton

c’est terrible de proposer l’extraction le plus vite possible. Savez vous ce qu’est un enfant? Savez vous qu’il va avoir besoin de confiance dans le dentiste? Savez vous que la langue est bien assez forte pour pousser le tout sans aucune difficulté. Modération s’il vous plait: on ne joue pas pour 2 dents de lait mais pour une vie entière de bonnes relations entre le chirurgien dentiste et le patient. On est des hommes d’abord, puis des patients ensuite.

eric

Et bien oui monsieur Carton, figurez vous que vous n’êtes pas le seul à savoir ce qu’est un enfant.
De plus en 2014, il existe des moyens d’extraire une dent lactéale sans douleur et sans l’enfant soit traumatisé pour le reste de ses jours.
Pour ne rien vous cacher, il m’a fallu résoudre cette situation sur mon propre fils. Sur avis d’un ami ortho, j’ai procédé à l’extraction. Mon fils a pleuré mais quand je fais le débriefing avec lui; il me dit qu’il n’a rien senti. Tout au plus une petite piqûre mais rien à l’extraction. Donc vous voyez ; je sais ce qu’est un enfant et je pousse le vice jusqu’à leur demander leur ressenti après coup. Et mon fils continu à me parler et à me prodiguer tout son amour.

eric

Et si je n’ai pas délégué cet acte à un confrère; c’est que je me doutais que même le meilleur de mes amis , poussé par son agenda surchargé, ne prendrait pas les précautions permettant d’éviter tout traumatisme. Donc je m’y suis collé sans joie mais je l’ai fait.

Et je le fais sur beaucoup de petits patients sans que les choses se passent mal; Cependant , je n’y prends aucun plaisir.

ceceline82

Moi aussi je surveille dans ce genre de cas. Premièrement ça se résout tout seul le plus souvent et deuxièmement je trouve que traumatiser un gosse de cet âge la c est dommage( c est souvent son 1er contact avec le cab) !

chabou

J’étais sûr que personne ne se donnerait la peine de lire correctement ce que j’ai écris !!!!!
J’ai écris:  » le plus vite possible  » et non « immédiatement »…..nuance !
Maintenant, si tout le monde souhaite laisser se développer ce genre de situation, libre à vous. Le SQODF que je suis vous remercie d’avance du futur travail que vous me préparez !

ceceline82

justement d ‘après les cas que j’ai eu , la langue pousse les 31-41 ; ce qui entraine mobilité + chute des bractéales et les définitives se mettent en place toutes seules ; ça n’empêche pas de faire de l’ortho apres si ddm ou quoi mais je vois pas bien l’intérêt de traumatiser un gamin de 6 ans pour ça …

eric

On est tous d’accord pour dire, qu’en effet, les dents se remettent en place toutes seules dans la plupart des cas. La question que je me pose est plutôt: est ce nocif pour les dents définitives de venir en place par deux mouvements dans l’os ?

Marcel Carton

Chabou est un expert en communication. Il s’intéresse aux enfants, mais n’hésites pas à les traumatiser le plus vite possible mais pas immédiatement. Je crois deviner: vous êtes orthodontiste?

sophie

A mon avis sqodf , c’est spécialiste qualifié odf,
Je le suis moi même et arrêtons ces petits échanges infructueux , s’il vous plait! Ce blog est génial sauf dans ce cas…
Certains préfèreront extraire rapidement ou qqs mois plus tard , à 6 ans ce ne sera pas une erreur d’attendre 6 mois , cela dépend aussi du ressenti du praticien vis à vis du patient , de la croissance osseuse à venir , d’une radio de contrôle etc…merci de me répondre courtoisement!

chabou

Parfaitement bien résumé……….bien que pour, entre autres, des raisons de développement alvéolaire mais aussi de fonction masticatoire, fonction tellement importante à cet âge pour l’installation physiologique du futur plan d’occlusion, il ne me semble jamais judicieux d’attendre !
Mais bon, ce n’est que mon opinion…..

Marcel Carton

Oui la courtoise est indispensable à l’échange.
J’avour que j’ai été choqué par cette pseudo urgence à intervenir. j’ai sans doute mal lu. Soit. le principal n’est-il pas que tout le monde pense que la précipitation n’est pas la meilleure attitude, chez un enfant de 6 ans, qui ne souffre pas et ne présente aucune dysfonction.
Je voulais simplement dire que si l’on veut profiter d’une véritable confiance de nos patients, il ne faut pas les brutaliser quand ils sont jeunes et qu’il faut gagner cette confiance. les mots peuvent aider bien des situations à évoluer en douceur. Ne pas donner le sentiment de qqchose de grave, ne pas culpabiliser les parents, tranquiliser et soutenir les efforts de prévention…n’est ce pas la voie royale pour gagner le confiance?

sophie

Entièrement d’accord avec ce dernier commentaire , surtout au 1 er Rv, on ne va quand même pas brusquer et inquiéter le jeune patient et alarmer les parents en leur demandant d’extraire au plus vite .
Les 71 et 81 sont déjà bien vestibulées et semblent sur la fin ,cela ne changera pas grand chose de revoir le patient et d’aider la nature si elles sont encore présentes au rendez vous suivant ; Suivant le praticien , ce dernier sera plus ou moins rapproché …. Mais à mon humble avis , à 7 ans , le résultat sera le même dans les 2 options…

Laisser un commentaire