Naviguer / Chercher

Le point de contact en pédodontie

En pédodontie, le point de contact est la cible de la plupart des lésions carieuses pouvant donner suite rapidement à des atteintes du septum très douloureuses pour l’enfant.


Le diagnostic des lésions initiales se fait à l’aide des examens cliniques mais surtout radiographiques (bite-wing ou rétro-alvéolaires).
Le point de contact est le plus souvent une « surface de contact ». Ce qui complique la tâche lors de la reconstitution du point de contact.

  1. Lors de la réalisation des soins pédodontiques, avec quels matériaux de reconstitution gérez-vous le plus aisément ce point de contact ?
  2. Utilisez-vous des matrices (lesquelles ?) avec ou sans coin(s) de bois ?
  3. Comment gérez-vous en urgence une atteinte du septum ?

Commentaires

271192ndg

J’utilise une 1/2 matrice métallique type kerr très fine que je customise avec une précelle comme du Bolduc (ruban à cadeaux que l’on frise) avec un coin en plastique bleu très fin de chez Bisico (il me semble) quand je restaure au composite. Et même si je n’utilise pas chez l’enfant jeune en denture lactéale , le séparateur type Mac Kean ( celui de chez Dentsply est très bien), j’obtiens des points de contact corrects.
Si je fais une pulpo j’utilise une système supermat de chez Kerr avec une bande matrice très fine et le même coin et de l’amalgame. Pour la 3ème question j’en ai eu assez peu et pas récemment donc je ne sais pas. J’ai un exercice d’omnipratique et je soigne assez peu d’enfants. Vos réponses m’intéressent.
Véronique

Julien COLAS

Bonjour Véronique,
Il est vrai qu’il est difficile de positionner des coins de bois chez l’enfant en denture temporaire.
Pour ma part, je pratique assez souvent avec des matrices « automatrix ». Rarement besoin de coin de bois avec ce type de matrice.
Faciles à utiliser, et obturations satisfaisantes.
PS: elles sont utilisables bien entendu avec la digue.

Laisser un commentaire