Naviguer / Chercher

Carie précoce de l’enfance (syndrome du biberon)

C’est le cas d’un enfant de 5 ans au biberon de coca-cola le jour et au biberon de lait la nuit…

  • A déjà eu une AG l’an dernier pour extractions multiples.
  • A ce jour : douleurs importantes sur 16. Carie 26 36 46.
  • 16 26 sont à extraire.
  • Occlusion : que proposer ? Car elle va se blesser avec ses dents mandibulaires.
  • Réflexe nauséeux prononcé (ne supporte même pas le miroir en bouche pour les photos et examen difficile)
  • Pourquoi l’enfant présente-t-elle un réflexe nauséeux prononcé ? Comment améliorer cette situation ?
  • Quelle réhabilitation esthétique et fonctionnelle lui proposer et pourquoi ?
  • Comment faire pour arrêter les comportements inadaptés ? Pour éviter encore les récidives ?

Commentaires

njm94

Pourquoi n’y a-t-il pas eu de soin (au moins scellement des sillons et dans ce cas avec large verre ionomère) pendant l’anesthésie générale ?
J’ai eu un cas quasi similaire, c’était un enfant très bien suivi et qui avait des biberons de BLEDIDEJ( sorte de bouillie très sucrée) la nuit sur conseil du pédiatre qui avait fait cette recommandation parceque le petit ne s’alimentait pas bien! Il vérifiait l’état des dents tous les mois et trouvait que tout allait bien!
C’est lors d’une visite de la grand mère qui le gardait ce jour là que j’ai découvert le pot aux roses, j’ai appelé le pédiatre qui m’a traitée d’ignorante ,il savait ce qu’il faisait d’ailleurs son frère était dentiste!!
J’ai envoyé l’enfant chez une pédodontiste et après de longs soins il a retrouvé l’appétit; c’est sûr qu’il est plus facile de manger quand on n’a plus toutes les pulpes à vif.

alaindufpo

Pour répondre à la 1ère question: l’enfant ne doit pas savoir où placer sa langue.a 5 ans en plus il y a svt. une persistance de « déglutition infantile ».
Mes 2 premiers confrères semblent « surpris mais le milieu social n’est pas tout; j’ai eu un cas où ‘ai été obligé de faire retirer 16 dents chez un gamin de 4 ans fils de la bourgeoisie locale.Il est resté avec les 4 canines de lait.Le généraliste qui le suivait m’a dit que le gamin n’avait plus fait de problèmes rhino-pharyngés après l’intervention s/s AG.
Pour répondre à njm94 j’ai aussi eu un cas semblable au sien ,j’ai perdu la patientèle de toute une famille pour avoir « critiqué » le régime prescrit à la petite 2eme par le pédiatre(bouillie très vitaminée et très sucrée en biberon) : à 3 ans elle présentait 8 caries et bien entendu était rétive aux soins.
Hélas je ne vois pas de réponse à l’instant à la 2ème question.
Quant à la 3eme question être persuasif et convaincant (travail long et
peu satisfaisant).
Désolé d’avoir été si long…

crouti

Bonjour @alaindufpo, le milieu psycho-social n’est pas lié à l’appartenance à une « bourgeoisie locale » effectivement, les milieux non protecteurs se retrouvent dans toutes les « classes » de la société. L’argent n’y fait rien, c’est le niveau d’éducation au sens large (et en particulier celui des femmes) qui influence de manière décisive le niveau de santé de l’enfant : http://www.memoireonline.com/06/10/3580/m_Analyse-de-la-vulnerabilite-de-la-sante-de-la-femme-cas-du-cameroun12.html

richardt

Quel à été le devenir de cette enfant svp ? Les réponses m’intéressent.
Merci
1: D’après les photos l’enfant peut présenter un réflexe nauséeux prononcé à cause de sa langue proéminente comme il a été dit plus haut; en position basse; aggravée par l’absence des secteurs posterieurs conduisant la langue à créer des béances latérales. Une rééducation orthophonique de la posture linguale et de la déglutition est nécessaire.

2: La seule réhabilitation esthétique et fonctionnelle semble être des appareils amovibles adaptables à sa croissance ?

3: Donner des conseils alimentaires et d’hygiène bucco-dentaire simples; examiner la fratrie éventuelle ainsi que les parents; si possible consultation avec un nutritionniste

Laisser un commentaire