Navigate / search

ODF et résorptions radiculaires : un cas de Classe II division 2

Voici le cas d’une jeune patiente de 12 ans qui présente une Classe II div 2 avec agénésie d’une incisive inférieure, des incisives latérales supérieures « en grain de riz ». On note sur les radiographies de départ des racines de prémolaires courtes (résorption ou insuffisance de maturation ?).

Après un déverrouillage mandibulaire par un alignement antérieur, un propulseur a été posé pour corriger la Classe II. On note que la résorption a touché plusieurs dents.
Les radiographies de fin de traitement ne montrent pas d’exagération des résorptions.
Qu’en pensez-vous ? Quel pronostic pour le futur ?

Comments

tgo2028

Il existe sur la première panoramique des signes de présomptions de résorptions (cf article de SAMADET BACON RODF 2007) : racines des PM émoussées, 12-22 grain de riz. Face aux résorptions apparues sur les deuxièmes radios, il faut impérativement faire un bilan long cône voire mieux un cône beam ainsi qu’un bilan sanguin pour le dosage en PTH, Vit D2 D3 et calcitonine. Un trouble de l’homéostasie calcique peut entrainer ce genre de situation. Il aurait fallu s’abstenir de baguer l’arcade mandibulaire

bjo13707

Ce phénomène arrive souvent, pour l’éviter ou le minimiser, il faut faire durer très longtemps la phase de déplacement radiculaire.
Augmenter le torque incisif très lentement.
De même nous constatons la même chose à la mandibule.
Ce cas suggère une trop grande rapidité dans le mouvements et peut être un préjugé excessif pour la conservation des dents.
Je sais que je vais faire frémir, mais, maintenant si je traitais ce cas, j’extrairai et je ferai corriger le décalage par le chirurgien.

tgo2028

Aucun rapport avec le tpe de mvt c’est tt simplement une question de recrutement cellulaire avec présence excessive d’ostéoclastes circulant. Les résorptions à l’arcade mandibulaire (mouvement de faible amplitude ) atteste de la chose

bjo13707

Cependant, il faut traiter ce patient candidat à de nombreux problèmes
Vous ouvrez des horizons au béotien que je suis en la matière.
Mais il faut le traiter. C’est le sens de mon intervention.
Bien que béotien, je sais que vous ne changerez pas son type de réaction, que vous l’améliorerez tout au plus.
Il faut traiter ce patient.

tgo2028

Ce que je voulais dire c’est qu’en cas de trouble du bilan calcique, il ft l’adresser à un médecin endocrino, récupérer un équilibre et là commencer le traitement. Parfois l’abstention thérapeutique vaut mieux qu’une condamnation des dents à moyen terme / c’est unequestion d’info du patient et des parents et une question médico-légale en cas de plainte. On doit absolument s’entourer du max de précaution dans ce genre de situation

bjo13707

Merci. On apprend à tout âge.
En fait, mon intervention, dans ce cas précis, avait pour but de faire réagir les représentants majoritaires de certaines tendances en orthodontie.

Elie Callabe

Bonjour et merci pour vos avis. J’ai retrouvé l’article De Samadet-Bacon, fort intéressant.
Cette patiente n’étant pas la mienne, dois-je contacter son praticien afin qu’il l’oriente vers son médecin ?

tgo2028

Tout à fait, il faut quand mm lui expliquer la problématique car rare est le médecin qui fera le rapprochement

Leave a comment