Naviguer / Chercher

Ne jamais désespérer

Lorsque Gary nous est adressé par son pédiatre, il présente une occlusion très perturbée à relier à une trisomie 18 en mosaïque ayant entrainé des troubles de la déglutition et un retard de langage majeur.

En raison de l’excellent environnement familial et d’une excellente communication avec Gary grâce à nos neurones miroirs, nous avons entrepris un traitement qui nous a amenés à cette situation :

Desesperer_3

La normalisation des fonctions a continué le travail de l’appareil qui n’avait été porté que durant 12 mois.

Desesperer_4

Une normalisation du langage est venue compléter le succès de cette intervention orthodontique précoce.

Commentaires

dovieille

Bonjour à tous, merci pour tous vos articles.
Je ne sais pas ce que sont les « neurones miroirs ». Est ce que nous pouvons avoir une définition de ce terme ? Merci.

Patrick FELLUS

Les neurones miroirs sont une catégorie de neurones du cerveau qui présentent une activité aussi bien lorsqu’un individu exécute une action que lorsqu’il observe un autre individu exécuter la même action,

En neurosciences cognitives, les neurones miroirs joueraient un rôle dans la cognition sociale, notamment dans l’apprentissage par imitation, mais aussi dans les processus affectifs, tels que l’empathie. Le professeur Ramachandran, une autorité dans le domaine, les appelle neurones empathiques1.

ld88

Bonjour,
Quel type d’appareil lui avez vous posé ? une plaque à verin ? un froggy par la suite ?
Merci

Laisser un commentaire