Navigate / search

Une Classe III fonctionnelle : l’éducation fonctionnelle ?

C’est le cas d’un jeune patient de 10 ans qui présente une Classe III d’origine fonctionnelle.

La téléradiographie ne révèle pas d’obstruction des VAS :

03

L’examen clinique révèle une position linguale basse protrusive avec une respiration mixte, une occlusion inversée antérieure :

Nous avons prescrit une éducation fonctionnelle avec port d’un I3 accompagnée par une rééducation respiratoire et linguale :

09

Nous avons eu une légère amélioration mais la coopération n’était pas suffisante le I3 n’étant pas supporté la nuit, et plusieurs mois après nous avons toujours une occlusion en bout à bout :

  • Comment gérer la suite du traitement ?
  • Que proposer à ce patient pour obtenir une meilleure coopération et efficacité ?

Comments

Julien COLAS

Bonjour Elie,
L’origine fonctionnelle est évidente. Une rééducation semble alors une excellente solution. Encore faut-il de la coopération.
Si l’EF ne fonctionne pas malgré nos efforts et ceux de notre patient, je proposerai une perle de Tucat pour stimuler la langue.
Associé si possible avec un PUL de classe 3. Le PUL est aussi un bon rééducateur de langue il me semble ?
Pas de multibague avant d’avoir corriger le bout à bout. (C’est mon avis)

Elie Callabe

Bonjour Julien
Tu as raison, l’origine étant fonctionnelle,nous avons posé un PUL3 porté 22H/24 ayant les 3 actions: fonctionnelles (la langue au palais, respiration nasale, muscles stimulés)(effet ELN de Bonnet), dentaire (expansion maxillaire, recul des incisives inf et avancement des incisives sup), orthopédique (le pro-glissement mandibulaire va étirer les ressorts du système et avoir comme action un avancement maxillaire)(effet masque orthopédique de Delaire)

henriane

excellent résultat. Merci Elie de nous le faire partager !
….et ainsi en faire profiter d’autres patients . ( il est vrai que les gouttières fonctionelles sont souvent moins bien portées que les PUL apparemment plus confortables ) .

Leave a comment