Naviguer / Chercher

Une Classe III ado

Cas d’un patient de 15 ans et demi qui présente une occlusion de Classe III molaire et bout à bout antérieur.

Motifs de la consultation : améliorer le sourire, fermer les distèmes sans multi-attaches sans faire de traitement chirurgical.

Analyses radiographiques et céphalométriques :

  • Que proposer à ce patient ?
  • Quel pronostic sans traitement ?

Commentaires

henriane

sans multiattaches, sans chir . ? on peut toujours essayer par imposition des mains ,;) !?

Alessandro ORSINI

Je m’excuse en avant pour les éventuels fautes en français du moment que je suis italien.
Le patient était favorable à l’utilisation du appareil esthétique avec des gouttières transparentes mais je l’ai persuadé à ne l’utiliser pas pour la difficulté de contrôler la mésialition des secteurs postérieurs sans recul des incisives.

Bernard BLACK

En ce qui me concerne je le trouve pas si mal que ça. Chir + multi attaches = très lourd pour cette doléance. A mon humble avis le plus important à regarder pour la stabilité c’est la cinématique. S’il guide sur les 7 alors ça va évoluer car sa cinématique sera très protrusive et agira comme un activateur de cl2. On imagine le résultat.C’est une histoire d’orientation du plan d’occlusion. Peut être que dans ce cas une simple équilibration suffirait. Si elle est bien frontale et à la « Gysi » il y a des chances que cela reste stable. Ce que j’aurais peut être fait si je l’avais eu en consultation: vérifier cinématique et rétablir les contacts à la Gysi et éventuellement des pistes de Planas de cl3 avec arc d’Heschler à porter la nuit pour contenir la mandibule et contribuer à une cinématique frontale. Et wait and see pour la chir. Quant aux diastèmes suis pas sur de répondre à cette doléance.

Laisser un commentaire