Navigate / search

Classe III Ado avec agénésies 12 et 22 #1

  1. Classe III Ado avec agénésies 12 et 22 #1
  2. Classe III Ado avec agénésies 12 et 22 #2 : mésialisation supérieure par ancrage mandibulaire

C’est le cas d’une patiente de 14 ans qui présente une occlusion de Classe III compensée avec agénésies de 12 et 22.
On note la rétro-maxillie et la pro-mandibulie.

Au niveau fonctionnel, la position basse de la langue pourrait être responsable de ce syndrome prognathique. Une rééducation linguale urgente a été prescrite .
Concernant la croissance, la base des vertèbres cervicales C3 C4 nous indique que nous sommes dans une phase de croissance importante ce qui rend le pronostic, sans traitement, très défavorable.

  • Quel traitement pour ce cas classé très difficile ?
  • Faut-il ouvrir les espaces des 12 et 22 ?
  • Faut-il fermer les espaces des 12 et 22 ?

Comments

ld88

Bonjour à tous
J’utiliserais un PUL classe III avec mésialisation des sect latéraux supérieurs puis un fixe multiattaches actif/passif basse friction type Empower ,pour fermer les espaces ,maquillage des 3,harmonisation occlusale des 3 et des 4

Elie CALLABE

Bonjour
Merci pour votre réponse. Qu’est-ce qui motive ce choix ? et si le PUL 3 n’existait pas, quels seraient les autres options ?

bisson

Bertrand BISSON

Bonjour,

Ma vision d’omnipraticien versé dans la prothèse m’orienterait vers une traitement multidisciplinaire; d’alignement orthodontique , de mise en place des canines en normoclusion, et création de l’espace dévolu aux latérales d’un commun accord entre l’orthodontiste et l’omnipraticien; correction chirurgicale orthognathique de la classe III et mise en place d’implants en remplacement des laterales.
Un traitement peut-être lourd et complexe mais qui permettrait de rétablir des rapports inter-arcades normaux, un profil et affrontement labial normal et une fonction et une proprioception normales.

pbarriere

Bonjour,
je partage l’avis du DR BISSON.

L’association classe 3 retro et endomaxillie appelle un traitement multidisciplinaire ayant pour objectif l’amélioration transversale palatine (qui améliorera aussi la ventilation probablement bucccale nocturne chez cette jeune patiente).
Dans ce contexte, il convient à mon sens de prévoir la future implantation en 12 et 22.
A 14 ans, les possibilité d’élargissement palatin orthodontiques pures seront limitées. Une disjonction lefort I chirurgicale orthodontico assistée permettra de régler la situation en préparation d’une future ostéotomie traditionnelle (lefort I ou bimaxillaire) pour compléter l’objectif occlusal et esthétique.

A disposition pour la discussion

Elie CALLABE

Bonjour
Merci pour votre réponse de chirurgien maxillo-facial.
Nous aimerions avoir l’avis de l’implantologue, conseille-t-il l’ouverture ou fermeture des espaces ? Sachant que l’ouverture des espaces maintiendra les axes actuels des incisives, qu’en sera-t-il de la stabilité future des implants 12 22 ?

Leave a comment