Naviguer / Chercher

Une Classe II hyper divergente avec dents incluses.

Intérêt du Concept Basse Friction et verrous autoligaturants.
C’est le cas d’un patient de 13 ans qui consulte pour la première fois.

Diagnostic :

  • Dysfonctions : respiration buccale – déglutition atypique– mastication hypotonie
  • Croissance hyper divergente sévère
  • Classe II avec supraclusie – sourire gingival
  • Encombrement DDM
  • Dents incluses : 85 et 45 + 13 et 23.


Objectifs de traitement :

  • Essayer de stopper la croissance hyper divergente en traiter la cause fonctionnelle.
  • Conserver une bonne largeur des arcades dentaires : éviter les extractions de dents permanentes.
  • Stabilisation 4D anti-récidive de longue durée.

Protocole du traitement :

  1. Avis ORL pour dégagement des VAS et amélioration de la respiration nasale : « déviation de la cloison avec petite hypertrophie des cornets : traitement par Nasonex » : pronostic réservé
  2. Harmonisation fonctionnelle : Pose de PUL à port jour et nuit dans l’attente de la chute des dents lactéales : le but étant d’aider ce patient à avoir la bouche fermée 22h/24h : respiration nasale, langue au palais maintenant la plaque palatine du PUL, stimulation des muscles masticateurs.
  3. Pose de l’appareil fixe autoligaturant basse friction : traction de 45 et des canines incluses.
  4. Stabilisation 4D de longue durée en diminuant progressivement. Germectomies des quatre dents de sagesse.
  1. Auriez-vous traité ce cas différemment ?
  2. Pensez-vous que le Concept Basse Friction a aidé à éviter les extractions de 4 prémolaires ?

Laisser un commentaire