Navigate / search

Cas clinique de canines incluses

C’est le cas d’un jeune ado de 14 ans présentant une Classe 1 molaire, une forte supraclusion avec linguo-version des incisives et 4 canines incluses ou retenues : tendance à la Classe II division 2.

Après extraction des dents lactéales, une préparation orthodontique a été effectuée avec un sytème autoligaturant basse friction et des arcs thermoactifs.

Le dégagement, collage et traction des 4 canines se sont effectués sans difficulté particulière.

Les radios de fin ne montrent pas de résorption radiculaire notamment des incisives latérales, ce qui était le principal risque.

  • Que pensez-vous de ce cas ?
  • Avez-vous souvent des cas de rétention de plusieurs canines ?
  • Les inclusions canines sont-elles plus fréquentes dans les Classes II division 2 ?

Comments

jmd75

Sauf situation atypique ou ankylose-résorption visible avec l’imagerie, il faut donner sa chance à chaque dent. Dans mon exercice, je vois beaucoup de dents incluses puisque plusieurs correspondants orthodontistes me donnent leurs confiance. Entre 2010 et 1015, 621 dents ont été exposées dont 75% de canines maxillaires. Environ 2% ne se sont pas déplacées.

rene

Bonjour
Je dégage quelques canines incluses et les orthodontistes les remettent toutes à leur place, oui il faut les remettre sur l’arcade
Ma question dans ce cas c’est que, traitement terminé, il n’y a pas de contact canin
Pensez vous que les canines maxillaire vont egresser pour venir au contact des canines mandibulaire bloquées par l’arc de rétention

Elie CALLABE

Bonjour
Oui bien sûr l’occlusion s’installe naturellement car les gouttières de contention sont décolletées occlusalement (PUL de contention).

Quelles sont les raisons de la non éruption des canines ? et si ankylose est-ce qu’elle est suite au dégagement traction ou bien existe-t-elle avant?

Leave a comment