Naviguer / Chercher

Canine incluse #2

Comme indiqué dans le post 1, nous allons voir dans le détail les différentes phases du traitement.

Préparation orthodontique

Tout d’abord, la préparation orthodontique de l’espace est mise en œuvre (figures 1 et 2).

Phase chirurgicale

Le traitement chirurgical est programmé. L’intervention est réalisée au cabinet dentaire sous anesthésie locale par le chirurgien. Une infiltration para-apicale avec de l’articadent 1/100 000 est effectuée, ainsi qu’un rappel palatin. L’abord chirurgical est choisi en fonction de la situation de la couronne par rapport aux dents de l’arcade. Même si l’inclusion des canines ectopiques est très largement plus retrouvée en palatin qu’en vestibulaire, ceci ne détermine pas le choix du protocole chirurgical (1). Dans ce cas précis, l’abord vestibulaire a été choisi car la situation haute de la couronne aurait nécessité un décollement très important de la muqueuse palatine et une grande difficulté dans le collage du bouton orthodontique. En effet, l’abord vestibulaire va permettre ici un abord plus direct de la couronne et donc un collage du bouton dans de bonnes conditions. De plus, les suites opératoires seront plus douces pour le patient.
Le lambeau est délimité par deux incisions verticales au contact osseux placées de part et d’autre de 53. Puis, un décollement en pleine épaisseur est effectué pour accéder à l’os alvéolaire vestibulaire. Le choix du type de lambeau et sa bonne gestion sont déterminants en vue de l’obtention d’une gencive marginale attachée kératinisée en vestibulaire de la 13. L’avulsion de 53 est réalisée délicatement. L’ostéotomie est ensuite effectuée avec précaution jusqu’à mettre en évidence la partie vestibulaire de la 13 (figures 3 et 4). La finition du dégagement osseux est réalisée aux ciseaux à os pour ne pas abîmer la couronne. Le site opératoire est isolé et la dent est séchée pour permettre un bon collage. Le bouton est placé sur la dent avec une pâte adhésive (Rely a Bond, Reliance Ortho Prod. Inc.) selon les recommandations du fabricant (figures 5 et 6). Le lambeau est ensuite déplacé apicalement et suturé à la hauteur du bouton (figure 7).

Phase orthodontique

La traction de la couronne peut être réalisée par l’orthodontiste. La canine évolue rapidement. A 8 mois, elle se retrouve presque sur l’arcade (figures 8 et 9). A 10 mois, elle a regagné l’arcade (figure 10). On peut constater la bonne position de la canine définitive avec la présence en vestibulaire d’une gencive attachée de bonne qualité (figure 11).

Orthodontie : Docteur Jessy Askar
Chirurgie : Docteur Charles-Henry Sénéchaut

Réalisez-vous cet acte systématiquement au cabinet dentaire sous anesthésie locale ?
Bibliographie
1. Korbendau JM, Patti A. Le traitement orthodontique et chirurgical des dents incluses. Paris : Quintessence International, 2005.

Laisser un commentaire