Naviguer / Chercher

Angiomes et lymphangiomes linguaux #1

Ces pathologies linguales très invalidantes, sont pratiquement toujours associées à des dysmorphoses maxillo-mandibulaires. On pourrait penser que le volume lingual est à l’origine de ces troubles de croissance, mais c’est en réalité beaucoup plus la dynamique linguale qui est en jeu.

Dans le cas de Marie, la normalisation du volume lingual par embolisation n’a quasiment pas amélioré la béance alvéolaire.
Dans le cas d’Enguerrand le lymphangite a entrainé une dysfonction posturale de la langue qui est en train d’induire une prognathe mandibulaire.

quelle serait votre attitude thérapeutique dans ces deux cas ?

Laisser un commentaire