Naviguer / Chercher

Le verrouillage mandibulaire à l’origine de l’inclusion des 2èmes molaires ? Cas des Classes II 2 non traitées.

C’est le cas d’un ado de 13 ans qui consulte pour un simple avis, considérant que sa dentition « n’est pas trop mal ».

Notre diagnostic :

  • Classe division 2 sévère
  • Supraclusie 100% avec verrouillage mandibulaire sur une croissance hypodivergente.
  • Bi-endognathie
  • Articulé croisé postérieur
  • Inclusion des 37- 47 avec leurs apex accrochés à la base corticale, due au verrouillage mandibulaire et au développement des germes des 8.

Ces cas d’ados qui présentent une Classe II 2 et qui consultent tardivement sont hélas encore très fréquents.

Si elle est diagnostiquée tôt, le syndrome de la Classe II division 2 est très facile à intercepter et corriger par le déverrouillage mandibulaire, ce qui rend plus simple le futur traitement orthodontique.

Voir les posts :

  • Les Classes II division sont-elles diagnostiquées suffisamment tôt ?
  • Que pensez-vous des inclusions des 37 et 47 ?
  • Quelles décisions prendriez-vous ?

Laisser un commentaire