Naviguer / Chercher

L’interception – La Classe III

Cas clinique :

Patiente de 7 ans et demi : Classe III dentaire, fonctionnelle avec un problème parodontal sur 31.

Prescription :

Harmonisation 4D : fonctionnelle, sagittale, transversale et verticale par dispositif PUL3 avec vérin 3D au maxillaire, arc vestibulaire antérieur à la mandibule.


Expansion 3D du maxillaire (antérieure et latérale) et redressement de 31 + les 3 actions fonctionnelles sur la respiration, mastication, déglutition.

Harmonisation fonctionnelle et dento-maxillaire.

Téléradiographie Avant /Après

L’intérêt de ce dispositif est son port 22H/24 et son effet fonctionnel sur la respiration (l’enfant garde la bouche fermé et respire par le nez), sur la déglutition (la langue devant tenir la plaque supérieure au palais) et la mastication (les muscles masticateurs sont stimulés).
Qu’en pensez-vous ?

""->""

Commentaires

avcd

Bonjour.
Je suis surpris de cette présentation et du terme de classe III. Les documents sont peu lisibles pour parler d’une classe III qui semble plutôt être une classe I avec une 21 en articulé inversé et une 31 vestibulée comme on en rencontre fréquement au cabinet.
Une simple plaque haut avec surélevé molaire, verrin central et ressort pour vestivuler la 21 est suffisant pour rétablir une occulusion normale. Du fait du de l’inocclusion provoquée au niveau des incisives, la 31 reprendra toute seule sa position et le problème parodontal sera réglé spontanement et sans aucun autre dispositif.
Bonne journée à tous.

sophie

C’est un très bon résultat , on retrouve effectivement  très souvent cette situation; Par contre , la méthode ne  peut être t’elle pas être simplifiée avec un simple quad hélix  bras rétro-incisifs et surélévation molaire? l’incisive mandibulaire retrouve aussi bien sa place et son parodonte se rétablit tout aussi bien; La classe Iii ne semble pas poser de problème dans ce cas, le guide antérieur est bon;

gueurki

(avec retard) En effet il semble s’agir plus d’une classe I avec articulé inversé sur incisive mandibulaire , ce qui arrive de temps en temps,qu’une réelle classe III ( pouvant être redoutable par ailleurs , si, non prise précocement ) ; Il me semble également qu’un bon vieux QH aurait eu a bien moindre cout ( financier, humain , énergie, …) le même résultat ( + surocclusion molaire avec ciment monomère, par exemple) . Un propulseur tel que proposé peut être une excellente idée , à condition que l’indication soit posée ( décalage? problème ventilatoire ?) on a pas trop l’impression sur les images …le cout d’un PUL est 10 fois supérieure à celui d’un Quad Helix…Pour ne pas parler du temps passé en bouche et de l’encombrement à gérer chez cette jeune patiente. On ne dit pas combien de temps elle l’a conservé … Un QH bien réglé peut gérer cela sans doutes en moins de 3 mois.

Elie Callabe

En effet on peut intercepter cette malocclusion par différents moyens. Chaque praticien a sa propre orthodontie. J’aurai pu poser un QH, une plaque, des bracketts, etc…..avec ou sans surélévation.
Ce qui a poussé le choix de ce dispositif, c’est la position vestibulée de la 31.
L’appareil est posé en position mandibulaire la plus reculée, le ressort intégré dans le système est étiré ce qui redresse rapidement la 31 et empêche le proglissement mandibulaire, pendant la vestibulisation de la 21.
L’appareil est porté jusqu’au contrôle de l’évolution des 12 22 en bonne position.

Le but de ce blog est de partager. Si vous avez des cas similaires n’hésitez pas à les publier.

toto

Bonjour,
J’utilise régulièrement le PUL1, je n’aime pas le PUL2 (où l’on voit régulièrement l’ouverture buccale entrainer un décrochage des molaires qui nuit, à mon sens à l’élévation de la langue) et j’ignore le PUL3.
Si la photo est bien celle de l’appareil de ce cas, je suis étonné par l’orientation des bielles : pour corriger une malocclusion de classe 3, j’aurais vu une fixation postérieure à la mandibule et antérieure au maxillaire.
Merci de vos précisions.

Elie Callabe

Bonjour
Comme vous savez le PUL 2 et le PUL 3 contiennent un ressort intégré . Celui du PUL 2 travaille en compression, propulsion mandibulaire, alors que le ressort intégré ds le PUL 3 travaille en traction donc recul mandibulaire et propulsion maxillaire. Le PUL 2 et 3 ont été créés à la demande de praticiens. Personnellement je n utilise plus le PUL 1 qu’exceptionnellement.
Vs avez toutes les infos sur le site http://www.pulconcept.com.
Cordialement

odfp

Bonsoir,
Je vous recommande la lecture de l’article du Dr Philippe Amat « Traitement des occlusions antérieures inversées et rééducation ortho-fonctionnelle » paru dans id n•29 volume 95 04/09/13.
Lorsque ce type d’occlusion n’est pas due à une CL III squelettique, la réalisation de cales composites de libération occlusale sur les molaires postérieures associée à une rééducation fonctionnelle des musculatures labio-linguo-jugales permet la correction de l’occlusion inversée en 2 à 3 mois sans aucun appareillage !!
Simple, facile à mettre en œuvre et à utiliser dès le plus jeune âge.

frisou

Le PUL3 à vérin 3D pour développer les pré-maxillaires pour un jeune de 7 ans est idéal, une plaque à vérin 3D seule donne un résultat à long terme favorable mais le traitement est bien plus long qu’avec un PUL 3. Quant au coût du PUL, cela n’a aucune importance quand on regarde le sourire reconnaissant des jeunes et des beaux dessins qu’ils donnent pour décorer la salle d’attente sans compter les montagnes de boites de chocolats. (Filou)

Laisser un commentaire