Naviguer / Chercher

L’Orthopédie Dento-Faciale d’aujourd’hui et de demain

C’est un grand honneur pour nous d’animer ce blog ODF. Nous essaierons d’accomplir cette mission avec plaisir et enthousiasme. Nous souhaitons associer à ce blog tous les praticiens qui ont un savoir faire innovant dans cette discipline et qui ont envie de le faire savoir et faire profiter les autres de leur expérience.

Quelle ODF pour demain ?

Toutes les spécialités médicales et l’ODF en premier, ont profité de l’évolution technologique depuis plusieurs années.
Comme tout traitement médical, l’ODF consiste à établir un diagnostic afin de rechercher les causes du syndrome orthodontique, et proposer un plan de traitement comprenant les différentes étapes qui vont de l’interception jusqu’à la contention.
Pour effectuer le traitement, le praticien a besoin de produits, de matériels et d’appareillages. Depuis plusieurs années ceux-ci ont bénéficié d’améliorations techniques en vue de simplifier le traitement et améliorer le confort du patient et du praticien.

Les concepts de traitement :

  • Les traitements précoces ou ODF interceptive : elle est de plus en plus pratiquée par les praticiens et attendue par les patients.
    « Traiter tôt pour traiter mieux ». L’objectif étant l’harmonisation dento-maxillaire et faciale du jeune enfant et le rétablissement des bonnes fonctions : respiration, mastication, déglutition.
    L’objectif de l’ODF interceptive est de réduire ou éviter les extractions de dents permanentes. L’interception peut se faire avec des appareils fixes et des appareils amovibles qui ont subi une amélioration technique et une meilleure efficacité grâce à l’apparition de nouveaux procédés : élastodontie , thermoformage, soudure au Laser, systèmes de propulsion, alliage spécifique, etc…
  • Les traitements en denture permanente : les systèmes fixes autoligaturants basse friction, les arcs à mémoire de forme thermoactifs, les alliages spécifiques ont contribué à l’amélioration du confort du patient et du praticien.
  • Les traitements des adultes : à côté des systèmes fixes vestibulaires et linguaux, les traitements « invisibles » par gouttières thermoformées se développent grâce à la CAO et la 3D.
  • La chirurgie maxillo-faciale et les ostéotomies des maxillaires : celles-ci font de plus en plus partie des plans de traitements et bien acceptées par les patients.

  • Comment voyez-vous l’ODF dans les années à venir ?
    L’arrivée des empreintes optiques en 3D dans tous les cabinets d’orthodontie va-t-elle révolutionner l’exercice ODF ?
    Qu’en pensez-vous ?

    ""->""

Commentaires

jmd75

La 3D révolutionnera l’orthodontie lorsque les mouvements des racines seront intégrées dans les programmes. Les techniques qui utilisent la modélisation des arcades, soit à partir d’empreintes au silicone, soit à partir d’empreintes optiques, ne font qu’aligner les couronnes.

nopaline

Bonjour, je suis une omnipraticienne mais en conférence j’ai entendu parler des corticotomies qui permettent d’accélérer le traitement orthodontique (école de Boston je crois). Je n’ai pas d’articles à citer pour connaître le bien fondé de cette nouvelle pratique mais ne pensez-vous pas que cette nouvelle technique fasse partie de l’orthodontie de demain?

Elie Callabe

Bonjour
Concernant la 3D et la modélisation des racines, certains cabinets d’orthodontie font presque systématiquement un scan CBCT avant le traitement (chez l’adulte ?) Est-ce que l’empreinte optique pourra remplacer le scan ?
Concernant les corticotomies, en effet, après les minivis d’ancrage, les corticotomies par piezocision sont pratiquées chez l’adulte pour accélérer les déplacements et surtout éviter la récidive. Cette technique sera-t-elle généralisée? Est-ce l’offre qui va créer la demande ? plus les paros et les chirurgiens vont pratiquer cette technique et plus les orthodontistes la proposeront à leur patients.
Articles sur le sujet:
http://www.raffaelespenaortodonzia.it/public/file/Spena%202007.pdf
http://www.orthodfr.org/articles/orthodfr/abs/2007/03/or07027/or07027.html
http://www.orthodfr.org/articles/orthodfr/abs/2011/04/orthodfr110036/orthodfr110036.html

docteurbouchez

Bonjour,
Empreinte optique, imagerie 3 D, simulation thérapeutique, réalisation industrielle d’attelles thermoformées amovibles transparentes performantes, on assiste à une véritable révolution de notre métier d’Orthodontiste. Adieu fils, brackets et ligatures… (enfin !)
Mais n’oublions pas l’éssentiel : la formation fondamentale du praticien au travers précédemment du CECSMO et aujourd’hui de l’Internat, gage du sérieux des soins donnés à nos patients.
La technologie ne remplacera jamais le savoir, l’examen , le bon-sens, et l’expérience.
Toute cette technologie a un coût, or notre pays s’enfonce dans l’irrespect des praticiens et le mépris de notre savoir, en imposant des honoraires qui font pouffer de rire mon voisin coiffeur et mon patient footballeur !
Représentants de la profession ouvrez les yeux et tentez d’évoluer aussi vite que la technologie dentaire, levez les yeux du nombril et visez l’horizon pour nos successeurs ….

loiseau

Concorde ou Jumbo-jet ?
la prouesse technique, pourquoi pas, mais ce que nous demandent nos patients, n’est-ce pas la prouesse sociale ?…
Les patients demandent-ils vraiment d’arriver 3 heures plus tôt à New-York ? Nous même quand nous prenons l’avion crachons-nous sur les « low-cost » ?
Pour nos patients, nous nous enfonçons dans l' »irrespect », le « mépris » envers eux, qui nous ont en fait payé nos études ?
Représentant de la profession, ouvrez les yeux et rappelez-vous que l’aventure du Concorde a été la faillite de notre industrie aéronautique.

loiseau

traitement précoce : la double peine ?
Traitement précoce, oui, s’il évite le traitement en denture définitive ! Autrement, nos patients ont la « double peine », et doivent venir, du traitement de 1° intention au traitement de contention en passant par le traitement de 2° intention, de 6 à 18 ans !
Que nous enseigne « l’orthodontie basée sur les évidences » ?
Que bien rare sont les traitements précoces utiles !
Et ou va-t on aller chercher le man-power ?

Elie Callabe

Bonjour
Ne confondons pas « Traitement » et « Pose d’un appareil ». Comme vous le savez, un traitement consiste à faire avant tout un « Diagnostic » en vue de détecter la cause de la « maladie » et en ce qui concerne l’ODF, notre objectif est de traiter la cause du « Syndrome médical orthodontique ».
Intervenir précocement ne veut pas dire toujours poser un appareil. Il peut s’agir de corriger une para-fonction ou une fonction et il suffit d’une simple explication, motivation, prescription d’une éducation chez nos ami(es) les rééducateurs fonctionnels ou bien une prescription ORL , pour restaurer une croissance harmonieuse.
« Corriger la fonction pour corriger la forme » (L.Arronson).
Hélas, on voit encore arriver dans nos cabinets des enfants de 13,14,15 ans à qui on « aurait dit » d’attendre l’évolution des dents définitives pour consulter en orthodontie.
On peut se demander s’il ne fallait pas mieux conserver l’âge limite de la prise en charge à 12 ans(avec dérogation pour les retards dentaires) plutôt qu’à 16 ans ? Qu’en pensez-vous ?

sophie

On voit maintenant des 15ans 10 mois arriver en catastrophe…quel dommage sur des décalages squelettiques qui aurait pu être corrigé avant 10 ans, le résultat ne sera pas le même … Peut être serait il bon d’instaurer un bilan orthodontique en même temps que les BBD!
Mais attention aux sur-traitements avant 10 ans, à l’orthodontiste de faire le tri…

frisou

1) je ne la vois pas car je n’ai pas les lunettes pour voir le futur, 2) les empreintes 3D vont faciliter les traitements, 3) vous oubliez l’utilisation de lasers sous certaines longueurs d’onde pour , réaliser des corticotomies ou plus simplement pour pratiquer de la bio stimulation ainsi que pour supprimer l’éventualité de phénomènes inflammatoires tissulaires .J’utilise en défocalisé un 980nm avec succès depuis plusieurs années pour la deuxième utilisation évoquée et j’attends que quelqu’un publie à ma place .(Filou)

Laisser un commentaire