Naviguer / Chercher

Les tests de routine des autoclaves #1

Des contrôles réguliers permettent de s’assurer du fonctionnement correct des autoclaves. Après les qualifications et requalifications périodiques déjà présentées, voyons maintenant les tests de routine.

Pour stériliser à la vapeur d’eau des dispositifs médicaux, l’agent stérilisant (la vapeur) doit entrer en contact direct avec toutes les surfaces de chaque dispositif médical pour détruire les micro-organismes présents. Pour cela, elle doit pénétrer à travers les sachets et les zones étroites ou poreuses des dispositifs médicaux. Cette pénétration peut être contrariée par la présence d’air qui reste piégée à l’intérieur de la charge et agit comme une barrière entre la vapeur et les micro-organismes.
Les stérilisateurs à vapeur d’eau sont équipés de pompes à vide pour éliminer l’air et ainsi permettre à la vapeur de pénétrer dans la charge (pénétration de la vapeur). Les autoclaves de type B présents dans les cabinets dentaires réalisent un triple vide fractionné au début de chaque cycle permettant théoriquement d’éliminer l’air présent dans la chambre, l’emballage et les moindres anfractuosités des dispositifs médicaux avant la stérilisation.

Les tests de routine s’apparentent aux contrôles simples (pression de pneus…) effectués sur un véhicule, alors que les qualifications et requalifications sont à rapprocher des contrôles techniques. Ils comprennent essentiellement les tests de pénétration de vapeur et les tests de vide.

""->""

Laisser un commentaire