Naviguer / Chercher

CoVid19

Nous voici dans une situation complètement inédite imposée par des conditions sanitaires exceptionnelles.

L’ordre nous a été donné de fermer les cabinets dentaires afin de ne pas exposer les équipes soignantes mais aussi dans le but que nos lieux d’exercice ne constituent pas des carrefours de propagation du virus.

A lire : Les voies de transmission du Covid19 et leur contrôle dans le cabinet dentaire (en anglais)

Les soins dentaires urgents (et uniquement ceux-ci) doivent être assurés pour ne pas engorger les services d’urgence de l’hôpital, à condition qu’ils puissent être réalisés dans de bonnes conditions de sécurité pour les équipes soignantes c’est à dire :

  • régulation téléphonique des appels pour repérer les vraies urgences dentaires
  • port d’un équipement de protection complet : masque FFP2, lunettes de protection, sur-blouse et charlotte
  • mise en place de la digue à chaque fois que cela est possible
  • désinfection maximale des équipements et des surfaces entre chaque patient

Les conseils départementaux de l’ordre, en conjonction avec le bureau national, mettent en place ce service d’urgence.

Chaque praticien devrait maintenir une permanence téléphonique de son cabinet pour ne pas abandonner nos patients, pour les aider et les conseiller en cas de problème dentaire et pour les orienter correctement en cas de véritable urgence.

Nos cabinets vont donc se retrouver quasiment à l’arrêt avec toutes les conséquences que cela implique tant sur le plan médical, que financier et administratif.

Cela va nous procurer du temps que nous devrions mettre à profit pour :

  • Réfléchir à l’évolution de notre exercice, lorsque les mesures de confinement pourront être levées. Assurément les patients seront devenus plus vigilants et exigeants envers nous sur l’hygiène et l’asepsie dans nos cabinets. Il faut donc nous y préparer.
 Questions : Pensez-vous changer vos habitudes d’exercice à la reprise d’activité par exemple en recevant moins de patients par jour sur des rendez-vous plus longs pour favoriser la décontamination entre les patients ? Améliorer l’information sur nos moyens d’hygiène ?
  • Réfléchir aux meilleurs moyens d’aider notre communauté à adopter et respecter les mesures de prévention et d’endiguement de la maladie. 
Questions : Comment mieux éduquer nos concitoyens à l’hygiène et à l’aspesie ? Comment responsabiliser chacun pour la santé de tous ?
  • Réfléchir aux conséquences médicales, sanitaires, économiques, sociales et politiques de cet évènement historique. 
Questions : Quelles seront-elles, selon vous ? Quelles sont les opportunités de changement ?
  • Réfléchir aux moyens d’occuper son temps pendant cette période d’inactivité qui risque de durer. 
Questions : Comment occupez-vous votre temps ? Avez-vous des conseils à partager ? Des lectures à conseiller ? Des films à regarder ? Des liens à partager ?

Vos avis nous intéressent… Retrouvons-nous dans la rubrique des commentaires pour en discuter.

Ce temps va également permettre aux rédacteurs d’IDweblogs de préparer des sujets pour continuer dans les semaines à venir, à partager avec vous des cas cliniques, et de vous informer sur les multiples aspects de notre vie professionnelle.

Prenez soin de vous, des autres et restez connectés à IDweblogs!

Bien confraternellement.
Gérard DUMINIL & Guillaume GARDON-MOLLARD

Commentaires

Pascal Dutremée

Bonjour Messieurs pour ces pistes de réflexions et ces précisions.
Merci d’avance pour les futures formations et futurs échanges qui permettrons ensemble de faire preuve de résilience pour passer ce cap difficile.
Prenez soins de vous
confraternellement

Laisser un commentaire