Naviguer / Chercher

Les automates utilisés pour le traitement des porte-instruments dynamiques #2

Des dispositifs complexes

La problématique principale reste la complexité technique de ces dispositifs médicaux (DM). Si les instruments dédiés à la chirurgie sont démontables au cabinet, les autres ne le sont que par un service technique qualifié : mécanismes de haute précision, utilisation de nombreux joints,

protocole d’assemblage, outils spécifiques, risques d’utilisation en cas de remontage non conforme, et impossibilité d’immersion à cause des résidus de désinfectant non rincés laissés en interne pouvant endommager définitivement les instruments. Difficile alors de réaliser les phases de traitement dans la partie interne dans le contexte d’une utilisation multiple quotidienne…
Il faut tout d’abord garder à l’esprit qu’un PID (comme tout DM à stériliser) doit être pré-désinfecté, propre et graissé avant la stérilisation. Pour cela, il doit être traité avec une solution détergente plutôt que désinfectante et répondre à la norme NF EN ISO 15883. Une désinfection sans une action détergente au préalable est inefficace, car les salissures bloquent son action. La désinfection des PID n’est pas indispensable avant la stérilisation, à la condition que ceux-ci soient ensuite stérilisés. Les automates réalisant cette étape doivent assurer un rinçage parfait. Si des produits de désinfection restent à l’intérieur du PID, celui-ci peut être endommagé.

Laisser un commentaire