Naviguer / Chercher

Résultats du Quiz démontage des bridges complets sur implants

Merci aux confrères et consoeurs qui ont répondu à nos questions sur leur expérience concernant le démontage des restaurations complètes fixées sur implants.

Procédez-vous au démontage régulier des bridges complets sur implants ? A quelle fréquence ?

Nous trouvions intéressant de tenter d’évaluer les habitudes en terme de maintenance de ces restaurations.
En effet, il est d’usage d’insister sur l’importance fondamentale d’un contrôle de plaque de qualité de la part du patient et d’une maintenance professionnelle adéquate ; mais tout praticien ayant déjà démonté ce type de prothèse a pu constater la présence systématique de dépôts au niveau des pontiques de bridge.

Or, à notre connaissance, aucune préconisation n’est clairement établie sur la fréquence de démontage des bridges implantaires, ni sur la méthode et le changement éventuel des vis prothétiques.

quiz1

A la question de la motivation du démontage, la moitié environ des praticiens attend un problème avéré tandis que l’autre moitié dépose les bridges de manière systématique à intervalle régulier.

La fréquence la plus répandue dans ce cas s’élève à un démontage par an. Néanmoins certains le font de manière plus rapprochée.

Changez-vous les vis par des neuves à chaque fois ?

quiz3

Les 2/3 des sondés conservent les vis prothétiques précédentes.

On peut comprendre que ces dernières ne soient pas changées annuellement lors de chaque démontage. Cependant il faut penser à les renouveler car elles finissent par perdre leurs qualités mécaniques avec le temps et surtout au fil des manipulations.

On peut imaginer que les praticiens qui déposent les bridges lors de complications changent les vis, contrairement aux démontages périodiques.

Honoraires

quiz4

Enfin la dernière question ciblait les honoraires pratiqués lors de ces interventions.

A nouveau les habitudes semblent très partagées puisque environ la moitié des praticiens facturent des honoraires alors que les autres ont tenu compte de cette réintervention lors du devis initial.

Dans tous les cas, il est nécessaire de tenir compte du temps de ces futures réinterventions, du coût important des pièces implantaires et de la maintenance en général dans nos thérapeutiques prothétiques.

Prévenir les patients du futur coût prévisionnel ou l’intégrer dès le départ, à chacun de choisir !

Laisser un commentaire