Naviguer / Chercher

Limiter l’usure des systèmes de rétention en prothèse amovible complète sur implants : le procédé NOVALOC

La stabilité des prothèses amovibles complètes mandibulaires peut être largement améliorée par l’emploi de compléments de rétention solidaires de deux implants situés dans la zone para symphysaire.

Les attachements axiaux de type LOCATOR sont actuellement très employés et rendent de grands services aux porteurs de prothèses (fig 1).
Ils présentent un faible encombrement, une modulation dans les forces de rétention et une maintenance facilitée par le changement des matrices de rétention en polymère, sans dépose des boitiers en titane solidaires de l’intrados prothétique.
Cependant, nous constatons parfois des pertes de rétention récurrentes, dues à l’obturation du puits central du pilier par le bol alimentaire, pouvant produire un écrasement et une déformation de l’insert de rétention, provoquant alors son usure prématurée au niveau du « bouton central » ou de l’anneau périphérique (fig 2).
La Société ROTEC propose le système NOVALOC : ce sont des parties femelles spécifiques, compatibles avec le boitier LOCATOR, et susceptibles de proposer une alternative en réponse aux difficultés précédemment évoquées.

Description du système

Tout comme le système LOCATOR, le NOVALOC comprend un boitier solidaire de la prothèse et un insert de rétention interchangeable (fig 3). Il permet de corriger un degré de divergence implantaire jusqu’à 40°. L’intérêt réside dans l’amélioration de la matrice rétentive qui ne présente plus de « bouton central », principal site d’usure par écrasement des inserts LOCATOR (fig 4).
La zone de dilatation préservée entre la matrice et l’élément de rétention autorise une certaine extension de ce dernier, sans aucune contrainte, et prolonge ainsi considérablement sa durée de vie.
La nature du matériau employé participe également aux qualités du système : le boitier est proposé en titane ou en polyetherethercetone (PEEK) qui est un polymère à hautes performances.
De plus, sa couleur beige présente un intérêt particulier quand les implants sont situés en zone vestibulaire, ce qui évite l’aspect grisé de la résine lorsque le boitier titane trop proche de l’extrados est visible par transparence.
NOVALOC est un système présenté dans un coffret complet (fig 5), composé des deux types de boitiers (titane ou PEEK), des différents inserts de rétention, mais aussi de transferts et d’analogues spécifiques pour le positionnement indirect des boitiers, ainsi que des instruments pour l’insertion et le retrait des divers composants (fig 6).
Tout comme le système LOCATOR, le positionnement des boitiers peut se réaliser directement en bouche ou de manière indirecte en passant par une étape de laboratoire.
Les inserts NOVALOC possèdent 6 niveaux de rétention, du plus faible (rouge) au plus fort (noir) (fig 7).
Le système NOVALOC propose, de par sa conception et la nature des matériaux employés, une alternative intéressante au système LOCATOR pour limiter les phénomènes d’usure des inserts (fig 8).

  1. Rencontrez vous des problèmes d’usure prématurée avec le système locator ?
  2. Ce système vous semble-t-il séduisant ?

Commentaires

Marcel Carton

C’est un sujet très important et c’est une belle opportunité de faire connaissance avec ce système Novaloc que je ne connaissais pas. Pour ma part j’ai eu bien sûr des déboires d’usure prématurée avec Locator.
Mais j’ai appris à mes dépends, Mais l’avis de Jean Paul Louis me sera précieux, que cette usure prématurée était plutôt due à un défaut de positionnement de la cage métallique de l’insert interchangeable. En fait il peut y avoir, lors de la mise en place au laboratoire des cages métalliques, des défauts de positionnement. Ce sont les inserts interchangeables qui jouent alors le rôle de disjoncteurs et ils s’usent prématurément (en quelques heures parfois je l’ai vu!) photo jointe
Il faut alors démonter ces cages métalliques et le remonter en bouche.
Encore merci pour ce post très instructif.

galfie

Effectivement il serait intéressant d’avoir des avis d’utilisateur des gaines Novaloc.. est-ce un plus par rapport au Locator? ou juste une nécessité dictée par la concurrence?

jpg2

J utilise les locators depuis 2000 (Avec biomet 3 i à l’époque) , et change rarement les téflon, j’ai assez rapidement utilisé les rouges sans renfort central, la rétention étant largement suffisante.
je ne connaissais pas ce système novaloc, il me semble une copie du locator qui est disponible sur beaucoup de plateformes implantaires dans toutes le hauteurs disponibles.
Pourquoi changer une équipe qui gagne?

sadaikha

es ce que on peut avoir droit a un movie ou video de ce locator NOVALOC System pour dire que c’est, X.’c’est bon

Laisser un commentaire