Naviguer / Chercher

Les prothèses « farces et attrapes »

Voici un dispositif susceptible d’être mis en bouche. Il est fabriqué à partir d’un matériau en résine thermoplastique type polyamide dont l’emploi semble de plus en plus répandu ces dernières années.

Bien que très séduisant quant au bénéfice esthétique attendu, pensez-vous qu’il puisse être posé à un patient sans danger? Quels sont, à votre avis, les risques encourus pour le patient?

Commentaires

tremelpascal

a utiliser comme dispositif provisoire, avant extraction, puis abandonné par une mise en charge directe, mais pas comme définitif.

Jean-Marie CHEYLAN

Pascal, vous prenez des risques….
Notre confrère à raison, il y a une possibilité d’ingestion, ou d’inhalation (plus rare mais gravissime). Tous les ans il y a des accidents reportés dans la littérature mettant en cause des prothèse amovibles de type « bridges d’ackers », certains engageant le pronostic vital (voir : M Rizzatti-Barbosa et al.,Accidental impaction of a unilateral removable partial denture: A clinical report,” The Journal of Prosthetic Dentistry Septembre 1999 ; 82 : 270-271.)
Le problème aujourd’hui est que certains confrères semblent tentés par ces artifices en guise de temporisation. Or, la législation est claire et stipule qu’un dispositif médical, fût-il provisoire, doit offrir les mêmes garanties de sécurité qu’un dispositif d’usage. Autrement dit, en cas d’ingestion ou d’inhalation le responsabilité du praticien est engagée….

tremelpascal

alors pour l’inhalation, là sa alerte mon attention, mais pour l ingestion ? ayant eu ce type de prothèses en main, c est énormément plus retentif qu une prothèse amovible classique ( lorsque que l on a pas la possibilité de placer de crochets )

Maintenant, votre alerte sur ce sujet est très intéressant avant d’allez plus loin avec celui-ci.
Merci .

eric

Que cela tienne très bien,mais si par malheur, cela se desinsère et que le patient l’avale ou l’ingère alors cela peut aller au procès et le praticien perdra. Tout système amovible doit être suffisamment volumineux pour ne pas pouvoir être avalé.

herood

Si le seul risque de cet appareil amovible est l’ingestion/inhalation, pourquoi ne pas le coller/sceller?
En fait, cette appareil amovible respecte-t-il bien la Triade de Housset? J’en doute…

jerome

Un bridge Maryland est quand même compliqué à gérer avec des vis de cicatrisation.

esmed

En considérant la nécessité d’un provisoire de conditionner les tissus sous jacents pour permettre l’empreinte ou la pose d’implant dans de bonnes conditions….On est totalement hors cadre là!
Récession gingivale, voire atteinte parodontale sévère si le dispositif reste en place sont inévitables.
Evidemment, si le patient a déjà fait un séjour aux urgences pour ingestion ou inhalation, la question ne se pose même plus….

Laisser un commentaire