Naviguer / Chercher

Quel traitement pour Monsieur B ? #2

Suite au cas présenté dans le post précédent, une prothèse complète immédiate est réalisée au maxillaire. A la mandibule, les lésions infectieuses commandent d’intervenir : après les extractions de 42, 31, 32, 37 et 38, une prothèse amovible sub-totale supra-radiculaire est réalisée. Deux attachements Rothermann (Cendres et Métaux) sont disposés sur 33 et 35. La préservation de ces racines est conditionnée par la présence de 48 qui constitue un appui dentaire controlatéral.


  1. Quel pronostic envisagez-vous pour ce choix prothétique mandibulaire ?
  2. Quelle alternative de traitement pourriez-vous proposer ?
  3. Aurait-on pu employer d’autres attachements ?

Commentaires

thierryk

Bonjour
Le choix de répartir et d’exploiter les appuis dentaires est judicieux. Toutefois sans radiographie on ne peut pas établir de pronostic sur les racines résiduelles.
Par ailleurs il existe d’autres types d’attachements tout aussi performants (Dalbo, locator, Rotec boules…)
praticiens-dépendants. Enfin la 48 occluse avec la résine maxillaire, situation à surveiller…
Je conviens que j’aurais proposé la même chose au patient en lui évoquants à terme la possibilité de 2 implants mandibulaire pour stabiliser sa prothèse le moment venu.
Cordialement
Thierryk

Laisser un commentaire