Navigate / search

Vérification de la position mandibulaire

Monsieur Jean Claude D. 78 ans consulte de la part de son médecin traitant (sans qu’un courrier d’accompagnement soit joint) qui désirerait un avis sur « les calages de la mâchoire ». Autrement dit un avis sur la position mandibulaire du patient.

En réalité le patient a deux positions mandibulaires remarquables: son OIM et la position fixée par une orthèse nocturne.
Lors de l’entretien clinique nous apprenons que le patient n’a aucune plainte et, sur le document écrit qu’il a rempli avant de venir nous consulter, il a inscrit comme préoccupation principale pour sa bouche: « garder le plus longtemps possible un état dentaire correct et un aspect normal ». Il semble d’ailleurs que ce patient n’ait jamais vraiment eu de plainte quand à un dysfonctionnement de l’appareil manducateur.
Il a été pris en charge, il y a plusieurs années, par un chirurgien dentiste qui a travaillé en relation avec un ostéopathe. Celui ci avait conseillé le port d’une gouttière d’apnée du sommeil. En fait, la position mandibulaire a été modifiée par des collages sur les faces occlusales mandibulaires. Ces collages aboutissent à une augmentation de la DVO sur l’axe de fermeture: il n’y a pas de déca-lage entre OIM sur les collages et la position mandibulaire d’ORC du jour.
La mandibule est détendue, il n’existe aucun problème de motilité, ni douleur, ni bruit articulaire.
L’orthèse nocturne n’est pas très confortable; mais elle est souple et le patient dit s’y être habitué.

  1. Quel est votre avis sur « les calages de la mâchoire »?
  2. Quels conseils donneriez vous à ce patient?

Comments

bermant

Indéniablement, il existe un calage postérieur, c’est fait « à l’arrache », mais ça a le mérite d’exister.

Je laisse les occluso pur et dur ajouter des commentaires plus pertinents.

L’aspect « prise en charge du SAOS » m’intéresse bien plus.

Je conseillerais au patient de mettre son orthèse type « Décathlon » à la poubelle, car elle n’a quasiment, telle qu’elle st conçue, aucune chance d’être efficace sur un éventuel SAOS. A quoi bon s’e……r avec une telle « bouse ».

Elle ne génère en effet qu’une avancée mandibulaire nulle ou fort limitée, et contrariée par un abaissement mandibulaire (une ouverture si vous préférez), qui génère un recul du corpus mandibulaire par rotation autour de l’axe charnière.

D’autre part, je m’interroge sur la prise en charge : un enregistrement de sommeil a-t-il été effectué pour valider le diagnostic de SAOS ? Un second enregistrement a-t-il été réalisé pour valider l’efficacité de la soi-disante OAM ? L’ostéopathe ‘qui a « conseillé » l’OAM est-il médecin du sommeil ?

Bref, ce cas semble bien correspondre à du bricolage, comme j’en vois hélas de temps en temps.

Heureusement, dame nature est bonne fille.

Bernard Mantout

François UNGER

Ah Bernard, qu’en termes choisis tu nous expliques la situation! Ca a le mérite d’être franc, frappé au coin du bon sens clinique, et ce n’est pas pour me déplaire tu le sais. Je voulais te le dire avant de rebondir quand d’autres commentaires auront été postés.
Amitiés

yevninemichel

pas de demande, pas de gêne, pas de douleur donc pas de traitement….
il est bien comme ça?… qu’il le reste!
quand à l’orthèse je suis bien du même avis que notre grand spécialiste (pardon : très grand spécialiste) mais si il est content???
personnellement je remercie placebo plusieurs fois par semaine

plt35

Ça ressemble à du Clauzade. On peut imaginer qu’avant traitement , le patient était en classe 2 2 avec une sévère supraclusie. Certes, après quelques années, ce n’est pas très beau mais le patient n’est pas dysfonctionnel, alors autant le laisser tranquille. Cela ne veut pas dire que je cautionne mais là pourquoi tout démonter ?

rene

D’accord avec Bernard , Yves et Plt sur tout
Une seule question, l’orthese est elle vraiment nécessaire ?

Il me semble que non et qu’on laisse ce patient tranquille avec ses compos collés , pas beaux mais efficaces

Pour info , Ya 15 , 20 ans c’est comme ça qu’on bossait, avant l’avènement du « bonding  » tout ceramique

zorg

D’accord en gros avec tout le monde, çà marche donc tout va bien. Pour l’orthèse pas si évident qu’elle ne serve à rien car sur la photo la langue semble volumineuse et du coup l’orthèse sert au moins à agrandir le volume de la « boite à langue » et permet sans doute à celle ci de rester plus dans la bouche que dans le pharynx en décubitus dorsal. Ceci explique d’ailleurs que certains patients sont améliorés au niveau ronflements et apnées par de simple gouttières alors que l’on s’attend à l’inverse (ce qui est d’ailleurs aussi le cas) puisque ces dernières provoquent un recul mandibulaire et donc lingual.

François UNGER

Bon tout le monde a l’air d’accord. Et ce fut mon attitude: ne rien changer. Et comme je suis incompétent en matière de SAOS je n’ai rien dit pour l’orthèse.
Pour titiller Bernard je lui dirais bien que la nature est plutôt bonne mère que bonne fille. Et venant d’un marseillais ça me semblerait normal. Mais je n’oublie pas les racines lorraines de ce marseillais d’opérette et je comprends alors qu’il préfère la pucelle.
Amitiés

Leave a comment