Naviguer / Chercher

Simplifier l’occluso ? Enquête

Les très nombreux commentaires du post sur la butée postérieure ont montré, en dehors des éléments liés au sujet lui même, qu’un certain nombre d’internautes se plaignent du manque de simplicité de l’occluso ou même de ses dérives ésotériques. C’est un véritable sujet de discussion que je vous propose de traiter en commençant par une enquête. Merci d’y répondre (de façon anonyme si vous le souhaitez). D’ici un mois je vous donnerai les résultats de analyse statistique des réponses. Je vous proposerai aussi une analyse personnelle de ces résultats et je la soumettrai à vos commentaires avisés. En espérant que le nombre de réponses soit suffisant pour dégager un semblant de résultat.

[ipt_fsqm_form id= »10″]

Commentaires

plbaranger

Bonjour,

Pour les questions sur lesquelles on n’a pas d’avis, si on ne répond pas, on ne peut pas envoyer les réponses: Est-il possible de prévoir une colonne ‘ne se prononce pas’ ou ‘sans opinion’ afin de pouvoir valider le questionnaire?

Par avance, merci

Administrateur iDWeblogs

Merci pour votre remarque. Nous préférons que les utilisateurs choisissent néanmoins la réponse la plus proche de ce qu’ils pensent, même sans avis tranché sur la question.
A bientôt!

Jean-Pierre TOUBOL

Salut françois,
Comme je te l’avais laissé entendre le résultat est là. Même si les posts sont intéressants pour les geeks de l’occluso ils sont néfastes pour les cliniciens et tu devrais orienter plus vers la clinique et la simplification.

Jean-Pierre TOUBOL

Dans le questionnaire il y a :l’occluso c’est difficile. C’est très vague. L’occlusodontie, c’est à dire celle qui se pratique au fauteuil après la conception d’une prothèse ou une analyse occlusale sur articulateur ce n’est pas difficile c’est long et fastidieux alors souvent on dit au patient demain vous serez confortable.
Pour ce qui est des concepts j’ai en son temps décrit le concept NMC neuro-musculo-compatibilité. il s’adresse à la plupart des cas.

François UNGER

Merci Jean Pierre pour ces commentaires.
Oui c’est ton message dans le post précédent qui a, entre autres, inspiré ce questionnaire. Je n’ai pas encore analysé les réponses (qui continuent d’arriver). Je ne veux pas préjuger des résultats. Mais faut-il distinguer les « geeks » comme tu le dis, des cliniciens d’omnipratique?
Il ya -t-il une occluso de spécialiste et une occluso pour tout le monde?
A mon avis, mais cela n’engage que moi, l’occluso, comme la paro sont en amont de la prise en charge et de la conception du plan de traitement. Peut-on imaginer une prise en charge globale sans d’abord évaluer le parodonte? Non bien sûr. C’est de l’ancienne dentisterie, inacceptable aujourd’hui. Pour l’occluso c’est pareil. Peut on imaginer des restaurations prothétiques, même les plus simples, se faire sans se poser la question de la validité clinique de la position mandibulaire d’OIM? Non bien sûr.
Alors les DAMs doivent être évalués par tous, et pris en charge (dans le respect des interventions à minima) par tous. C’est ce que je pense de l’intérêt des patients.
Amitiés

Laisser un commentaire