Navigate / search

Quand la vis ne descend pas

La prothèse implantaire fait toujours intervenir une vis de connexion qui doit descendre dans le pas de vis interne de l’implant. Il arrive, qu’au retour du laboratoire, la prothèse ne puisse pas être parfaitement vissée dans le(s) implant(s) et que la vis tourne dans le vide. Que se passe-t-il ? Comment y remédier ?

Voici l’exemple d’une prothèse implantaire de 3 éléments solidarisés visant à compenser un édentement mandibulaire postérieur.

Fig 1 : Situation sur le modèle de travail issu de l’empreinte implantaire
Fig 1 : Situation sur le modèle de travail issu de l’empreinte implantaire

Une conception transvissée de la prothèse a été retenue pour éviter les problèmes liés au ciment de scellement.

Après avoir réalisé l’empreinte implantaire, une armature métallique a été réalisée au laboratoire de prothèse à partir de piliers à base-or surcoulables (UCLA).

Le patient est installé pour réaliser un essayage clinique et une validation du rapport intermaxillaire. Des vis d’essayage en titane sont sélectionnées, adaptées à la connectique implantaire.

Fig 2 : Sélection des vis adaptées aux piliers à la connexion implantaire
Fig 2 : Sélection des vis adaptées aux piliers à la connexion implantaire

Mais sur deux des trois éléments prothétiques, on remarque que la vis la plus distale descend parfaitement, la vis intermédiaire frotte puis descend en force, et la vis mésiale bloque et ne peut pas descendre complètement.

Fig 3 : Les vis frottent et / ou bloquent dans les puits d’accès
Fig 3 : Les vis frottent et / ou bloquent dans les puits d’accès

Après s’être assuré que les vis sélectionnées sont bien compatibles avec la connexion implantaire, les puits d’accès aux vis sont examinés à la loupe binoculaire.

Fig 4a : Examen des puits d’accès à la loupe binoculaire
Fig 4a : Examen des puits d’accès à la loupe binoculaire

L’origine du problème est que lors de la surcoulée métallique, de petites bulles de métal en excès se sont formées dans le puits d’accès et qui viennent bloquer les têtes de vis.

Fig 4b : Mise en évidence des perles de métal
Fig 4b : Mise en évidence des perles de métal

Ces bulles sont facilement éliminées au moyen d’une fraise multi-lames ou diamantée cylindro-conique en passant par la face occlusale pour ne pas endommager la connexion implantaire.

Fig 5 : Fraise multi-lames cylindro-conique
Fig 5 : Fraise multi-lames cylindro-conique

Les vis descendent maintenant sans friction.

Fig 6 : Les vis descendent sans friction dans les puits d’accès
Fig 6 : Les vis descendent sans friction dans les puits d’accès

L’armature est mise en place et une radio de contrôle permet de vérifier son adaptation aux cols implantaires.

Fig 7 : Radiographie de contrôle une fois les armatures mises en place
Fig 7 : Radiographie de contrôle une fois les armatures mises en place

Ce type de défaut :

  • devrait être systématiquement recherché lors du contrôle qualité au laboratoire,
  • est facile à objectiver et à corriger avec des loupes binoculaires
  • doit être éliminé avant de procéder aux manipulations en bouche.
  • Avez-vous déjà été confronté à ce problème ?
  • Comment avez-vous réagi face au problème ?
  • En avez-vous discuté avec votre laboratoire de prothèse pour mettre en place une procédure de contrôle ?

Comments

hodina

Bonjour,
Jamais arrivé chez moi.
Mes prothésistes travaille par micro fusion, ce qui évite ce genre de problème.plus de coulée, plus de bulle, plus d erreur de ce type.
Maintenant, il me semble que nos prothésistes doivent quand même évaluer les armatures en fin de réalisation avant de nous les renvoyer.
Je ne pense pas que j aurais osé modifier par moi même l armature si probleme il y a. Je l aurai renvoyé au prothesiste.

toutou

bonjour et bonne semaine
j’ ai realise les memes prothèses avec biomet depuis l’arrrivee de la connection interne.Avec les piliers UCLA ,cela peut arriver de retoucher l »intrado car le prothesiste a oublier de verifier mais rien de grave….
non les problem es sont:1-les vis or difficilles parfois d’ acces en posterieur et le matage du petit hexagone,le tourne vis ripe donc enervement .cad q’avec cesysteme le demontage est svt laborieux ,dc vis titane.2-en cas de fractureou autres ….probleme.donc utilisation d un rupteur conique,le retour au fondamental NOBEL..
Alors sommes nous obliges de relier tjrs si la longueur des implants est correcte?
LA CFAO pose d’autres problèmes ,avec Biomet impossible de faire direct implant unitaire,pourquoi? avec Simeda utilisation petite vis titane avec biomet, impossible de leur faire utiliser les vis larges non hex biomet et pour nous de realeser les puits.
Néanmoins ,saluons les progres fantastiques de la cfao ,quelle tranquilite ,plus de pièces type UCLA cheres , et le probleme du prix des alliages précieux qui est redhibitoire .
Voila ,cher confrere ,on peut commencer la semaine…….il pleut

Jean-Michel Moal

La solution est de supprimer la partie calcinable, d’usiner la partie rétentive du cylindre qui reçoit la sur-coulée afin de la mettre de dépouille, de lubrifier cette partie, de construire la maquette, de la coulée sans les cylindres en alliage, de dégrossir le résultat de la coulée, puis de braser dans un deuxième temps l’armature aux cylindres. Cette méthode de travail apportera l’ assurance d’avoir des cylindres non souillés et des zones de portages et d’appuis des têtes de vis sans bulles. Voir vidéo sur you tube Jean Michel Moal.

Jean-Michel Moal

La solution est de supprimer la partie calcinable, d’usiner la partie rétentive du cylindre qui reçoit la sur-coulée afin de la mettre de dépouille, de lubrifier cette partie, de construire la maquette, de la coulée sans les cylindres en alliage, de dégrossir le résultat de la coulée, puis de braser dans un deuxième temps l’armature aux cylindres. Cette méthode de travail apportera l’ assurance d’avoir des cylindres non souillés et des zones de portages et d’appuis des têtes de vis sans bulles. Voir vidéo sur you tube Jean Michel Moal.

hodina

rebonsoir,
ce cas clinique me permet de rebondir sur d autres questions concernant la cfao et le systeme direct implant.
desolé si je suis hors sujet.
quid de la forme des vis? ici non coniques? existe t il des etudes concernant la forme des vis?
quid de coulé ou de l usiné? d un point de vue hermeticité? l usiné ne serait il pas plus hermetique?
ainsi que la precision? ( cf. la radio avec l’armature en metal qui semble moins precise que les premolaires?
quid du systeme direct implant sur s implants juxta osseux par rapport a des implants type bone level?
quid de l espace laissé libre entre la vis et l armature? ( par rapport a un pilier-vis et armature?
quid de l usineur? tout les usineurs ne se valent pas.
quels sont vos criteres de selection?
est ce le prothesiste qui choisit l usineur et pour quelles raison? ou est ce vous et pour quel raison tel ou tel usineur?
quelles questions posez vous a votre prothesiste sur le choix de son usineur?
ce nouvelles questions se posent avec le direct implant.
sur 3 implants, n y a t il pas de risque qu’un implant « prenne » plus qu.un autre?
comment validez vous la passivité de l armature s’il n y a pas eu bien sur de mise en charge immediate( auquel cas, l empreinte de deart pour l armature provisoire sera forcement bonne et ou il ne restera qu a reprendre l empreinte de la gencive.
trop de questions, peut etre…….
en tout cas merci a ce blog et a vous pour tous ces cas cliniques
bonjour de clermont ferrand et de HIcham

Guillaume GARDON-MOLLARD

Bonjour Hodina,
Beaucoup de questions en effet… qui touchent davantage les domaines de la mécanique de précision et de l’ingénierie. Il serait en effet très intéressant dans ce blog de solliciter l’avis des ingénieurs comme le suggère toutou.
Quand il s’agit de choisir un système implantaire, il est rare qu’un praticien ait le temps et les compétences pour analyser toutes les données physiques et mécaniques du système (même si le sujet est, je le crois, très intéressant). De plus, les données communiquées par les marques d’implant sont souvent des données internes, testées par les ingénieurs du département de Recherche&Développement. De plus, il s’agit le plus souvent de tests in vitro avec toutes les réserves qu’imposent ce type de données…
Je reste pour ma part un clinicien, ouvert et curieux, mais qui accorde beaucoup plus d’importance à l’occlusion dento-prothétique puisque c’est cela la finalité (et le principal danger) pour toutes ces petites pièces de mécanique.
Mais nous aurons l’occasion d’en reparler! Merci de l’intérêt que vous portez à ce blog et un BIG-UP à toute la région Auvergne que j’affectionne tout particulièrement!

toutou

BONJOUR HODINA
REGARDE PARTIE 3 SENECHAUX
Bone level et juxta the same
infra c cone morse
supra pour déplacer la zone pollue ou concept straumann mais nécessaire col lisse
Va ecouter les excellents ingénieurs d ANTHOGYR
XFAO allemagnr précurseur puis scission et création SIMEDA
LOGICIELS autres systèmes mais ne respectent pas tirs certaines specificites
Ceci dit , une armature parfaitement passive 8 implants a 1100E, urne revo pour nous, et le prothésiste. Alors tu dois essayer.
en cone morse , interposition conique obligatoire avec interdiction de retoucher lespieces .
Bonne journée

hodina

Bonjour TOUTOU
Excuses moi, mais je n ai pas tout compris
Partie 3 sénéchaux????,
De quoi parles tu?
Désolé de mon ignorance.

Guillaume GARDON-MOLLARD

Chers amis,
Merci beaucoup pour vos commentaires que je prends le temps de lire avec attention avant de vous répondre… D’ici là, je vous serai très reconnaissant, d’en soigner la forme. Ce débat est très technique et des lecteurs beaucoup moins expérimentés que vous lisent également vos arguments. Afin d’élever encore un peu plus le niveau des débats, je vous remercie par avance de vérifier à 2 ou 3 fois votre typographie avant de poster vos commentaires : les petits claviers des smartphones et le style sténographique compliquent énormément nos échanges.
Merci à tous.

toutou

to hodi
cherch sur id blog augmentation post later dr SENECHAUX PART 3

toutou

YA
, en version unplugged a FOX RADIO SUR YOU TUBE ….excellent
TJRS DYS je suis ……..
Bon WE

Leave a comment