Navigate / search

Traitement implantaire d’une incisive maxillaire centrale #3

  1. Traitement implantaire d’une incisive maxillaire centrale #1
  2. Traitement implantaire d’une incisive maxillaire centrale #2
  3. Traitement implantaire d’une incisive maxillaire centrale #3
  4. Traitement implantaire d’une incisive maxillaire centrale #4
  5. Traitement implantaire d’une incisive maxillaire centrale #5

Cas clinique n°2 : analyse pré-prothétique

Nous présentons un patient âgé de 58 ans sans antécédents particuliers adressé pour le remplacement de la 11. Le patient consulte sans douleurs, la racine de la dent étant partielle extraite (photo 1). Une coiffe provisoire est collée à l’aide de composites sur les dents adjacentes. La 12 est absente (agénésie non compensée).

Photo 1 : Vue vestibulaire centrée
Photo 1 : Vue vestibulaire centrée

Son hygiène bucco-dentaire est médiocre.

La dent a cassé suite à un ancien choc quelques années plus tôt.

L’examen clinique et radiographique semble montrer une situation initiale intermédiaire (gencive épaisse, peu d’inflammation, occlusion inversée) (photo 2). Contrairement au post précédent, le patient est en classe 3. L’examen 3D montre un volume osseux suffisant pour mettre un implant.

La grande chance pour ce patient est que la cicatrisation post extractionnelle a conduit à un volume osseux important (photo 3). Par ailleurs, même si la dent doit être extraite avant la pose de l’implant, la racine résiduelle est de taille réduite ce qui laisse un volume osseux important.

Le patient souhaite bien entendu une prothèse fixe le jour de l’intervention pour des raisons esthétiques. L’espace interarcade est suffisant. La pose de l’implant est programmé avec la possibilité soit de repositionner le bridge provisoire initial soit de pouvoir réaliser une prothèse fixe immédiate implantaire.

Selon vous, face à cette situation clinique, le traitement de ce patient présente-t-il un risque particulier ? Si oui lequel ?

Comments

gerardv

gv
le problème le plus épineux me semble être l’occlusion. Aussi je préfèrerais
poser l’implant et utiliser un bridge provisoire collé pour la phase de cicatrisation.

Leave a comment