Navigate / search

PACSI : Quel positionnement implantaire?

Nous avons vu dans un précédent post que les solutions prothétiques pour l’édenté complet pouvaient faire intervenir des prothèses amovibles complètes stabilisées sur implants (PACSI).

La solution la plus fréquemment proposée aux patients édentés totaux qui ont des difficultés liées au port de leurs prothèses amovibles mandibulaires est la mise en place de deux implants symphysaires porteurs de deux attachements axiaux indépendants. Mais pour éviter un échec, il faut savoir à quoi s’attendre avec ce type de prothèse et poser les indications avec circonspection.

Cette solution prothétique doit être considérée comme une solution a minima :

  • Pour des raisons économiques : le patient ne souhaite pas refaire sa prothèse amovible et une réadaptation de celle-ci sera donc moins couteuse.
  • Pour des patients peu exigeants : la prothèse existante doit être relativement adaptée en terme de sustentation et de stabilisation car les attachements axiaux offrent essentiellement de la rétention à la prothèse.
  • Pour des situations de très faible résorption osseuse postérieure : des crêtes osseuses postérieures hautes permettent de répondre aux impératifs de sustentation et de stabilisation.

 

Le positionnement des implants doit idéalement se faire :

    • de part et d’autre et à équidistance de la ligne médiane, au niveau des incisives latérales / canines. Si les implants sont positionnés plus en postérieur (par exemple au niveau des premières prémolaires), l’axe de rotation antéro-postérieur reliant les deux implants entrainera une bascule plus importante de la prothèse autour des implants et les attachements concentreront d’autant plus les contraintes.
  • Parallèlement l’un à l’autre, à la même hauteur et perpendiculairement au plan d’occlusion. Si ce n’est pas le cas, un des deux implants sera le seul et unique point d’appui lors des mouvements de mastication et risquera des complications liées à une surcharge.
  • A équidistance de la ligne médiane.

La stabilisation d’une prothèse amovible mandibulaire sur deux implants indépendants est une option de traitement qu’il faut réserver à des patients qui comprennent que cette solution nécessitera une maintenance régulière et qu’il sera souhaitable de la faire évoluer vers une solution de PACSI plus sophistiquée…

Quelles sont vos stratégies de positionnement des implants en vue d’une PACSI ?

Comments

Leave a comment