Naviguer / Chercher

Traitement d’une récession tissulaire péri-implantaire #1

  1. Traitement d’une récession tissulaire péri-implantaire #1
  2. Traitement d’une récession tissulaire péri-implantaire #2

IDweblog .001
IDweblog .002

Un implant a été placé en site 11 sur un patient de 32 ans en bonne santé, non fumeur. L’implant est désenfoui avec sa vis de cicatrisation. Il est parfaitement ostéointégré, les tissus semblent sains.
Toutefois, l’examen clinique montre une insuffisance de volume vestibulaire ainsi qu’une position de la gencive marginale apicalisée par rapport à la ligne des collets des dents adjacentes.

  • Quelles solutions peut-on proposer pour améliorer l’environnement tissulaire ?
  • La dépose de l’implant vous semble-t-elle nécessaire ?

Commentaires

pierredrean

Bonjour Thierry,
Cas très intéressant liée à un positionnement de l’implant trop vestibulaire : une erreur que j’ai faite plus d’une fois.
Je réaliserai une correction en 3 temps :
– un temps osseux en réalisant une ROG sans élever de lambeau afin de conserver toute la vascularisation du site
– un temps muqueux avec une greffe de tissu conjonctif pur
– un temps prothétique avec une dent provisoire transvissée si l’axe implantaire le permet ; les deux derniers temps pouvant probablement être associés
Bien cordialement,
Pierre

Laisser un commentaire