Naviguer / Chercher

Séance B25 : Greffe Osseuse à l’aide de blocs allogéniques : Web Démotv

Spécial Congrès ADF 2015

IDW : ADF 2015.001

Chers confrères,
L’ADF arrive à grands pas. A cette occasion, je serai très heureux de vous accueillir à la séance que je préside le mercredi matin 25 novembre sur le thème des reconstructions osseuses réalisées à l’aide d’os allogénique. Séance B25, Palais – Salle 342B – Niveau 3

Au cours de cette séance très interactive, le Dr Michel Jabbour réalisera en direct une chirurgie d’apposition à l’aide d’un bloc usiné sur mesure.
Toutes les astuces de cette technique vous seront détaillées pour sécuriser vos résultats. De nombreux cas cliniques vous seront montrés et une discussion sur le thème animée par moi-même accompagné du Dr F.Nègre et M. Jabbour qui nous rejoindra en salle après son intervention vous permettra de parfaire vos connaissances sur le sujet. Venez nombreux.

IDW : ADF 2015.002

A l’occasion de l’événement ADF, nous vous présentons un des cas cliniques qui sera présenté lors de la séance de mercredi.
Une patiente de 33 ans, en bonne état de santé général, non fumeuse, vient consulter pour le remplacement de sa 23 par un implant.
Le scanner montre une épaisseur de crête très insuffisante pour reproduire la bosse canine et positionner correctement l’implant.
Les tissus mous semblent épais et bien kératinisés.

IDW : ADF 2015.003

Un lambeau de pleine épaisseur permet de mettre en évidence le site. On peut noter la finesse de la crête, ainsi qu’une perforation de la corticale, suite de l’extraction traumatique de la canine.
Un bloc allogénique est préparé (Laboratoire BioBank®, France). Il est fixé à l’aide de deux vis d’ostéosynthèse qui vont assurer sa stabilité.

IDW : ADF 2015.004

Des particules allogéniques sont placées autour du bloc et ce dernier est recouvert par une membrane résorbable (Copios®, ZimmerDental), avant d’être recouvert par le lambeau de pleine épaisseur.

IDW : ADF 2015.005

La cicatrisation se déroule normalement et sans exposition du greffon.

IDW : ADF 2015.006

La cicatrisation se déroule normalement et sans exposition du greffon.

IDW : ADF 2015.007

Après 3 mois on note une excellente cicatrisation des tissus autour de l’implant. Les volumes sont en place et en particulier la concavité vestibulaire développée par le bloc, donne l’illusion de la bosse canine pour un meilleur résultat esthétique.

IDW : ADF 2015.008

Une couronne céramique en zircone transvissée par le cingulum assure le résultat esthétique et fonctionnel final. Notez le volume vestibulaire maintenu avec le temps après deux ans de fonction.

  • Une autre technique aurait-elle permis d’obtenir un gain de volume aussi important ?
  • Un bloc autogène aurait-il permis d’obtenir le même résultat, avec quels avantages et quels inconvénients ?
  • Partagez votre expérience de ces blocs avec nous ?

« Des réponses en salle B23 avec nous mercredi matin à l’ADF »

Commentaires

perio

Bonjour Thierry,
L’expérience que nous en avons est bonne …. à court terme (3 ans max). Certains conférenciers montrent des résultats à long terme plus problématiques, avec des résorptions marquées de certaines greffons. Avez vous eu ce type de complications (peut survenir jusqu’à 5 ans après greffe) ? Quels sont les paramètres qui vous semblent importants pour éviter cette complication ?

Thierry DEGORCE

Cher ami,
J’utilise de plus en plus l’os allégorique dans mon activité. Effectivement les résultats à court terme sont très bons mais je manque de recul pour observer la stabilité de l’os reconstruit avec le temps. Il y a peu d’études sur le long terme. Michel Jabbour semble confiant avec ce matériel et il a des résultats positif à plus de 5 ans.
Un des facteurs qui semble important pour favoriser la stabilité des greffons et de ne pas dépérioster ces derniers pour retirer les vis d’ostéosynthèse en levant un lambeau de plein épaisseur.

Laisser un commentaire