Naviguer / Chercher

Remplacement de 2 incisives centrales maxillaires #5

IDW : Egression Orthodontique modifie2.022.jpeg

Dans ce post nous poursuivons l’étude du cas clinique (post précédent).

IDW : Egression Orthodontique modifie2.031.jpeg

Les implants sont désenfouis en réalisant des petits pédicules conjonctifs desépithélialisés et repliés en vestibulaire dans une enveloppe ménagée à cette effet. On peut observer que les vis de couverture des implants sont recouvertes d’os. Notez que dans le choix de notre technique, les tracés d’incisions ménagent les papilles.

IDW : Egression Orthodontique modifie2.032.jpeg

Un greffon conjonctif est prélevé à l’aide d’un emporte-pièce circulaire de diamètre 6 mm. Le greffon est inséré dans une enveloppe ménagée entre les implants. Il doit permettre d’optimiser l’épaisseur de la papille inter-incisive.

IDW : Egression Orthodontique modifie2.033.jpeg

Dans la même séance des empreintes sont réalisées. Elles permettent de réaliser deux dents provisoires transvissées afin de guider la cicatrisation de la muqueuse est de créer les profils d’émergence.

IDW : Egression Orthodontique modifie2.034.jpeg

Après 4 mois, le retrait des dents temporaires, permet d’apprécier les tissus mous.
Notez l’épaisseur, la hauteur de gencive kératinisée et la présence des papilles alignées.

IDW : Egression Orthodontique modifie2.035.jpeg

Deux couronnes zircones transvissées ont été placées. Après 5 ans on note une bonne stabilisation des tissus mous.

  • Une autre technique d’aménagement des tissus mous serait-elle était possible ?
  • Que pensez-vous du plan de traitement global développé pour cette patiente ?

Commentaires

Laisser un commentaire