Naviguer / Chercher

Reconstruction osseuse des défauts majeurs à l’aide des grilles titane (titanium mesh) #5

grille_titane_016
grille_titane_017

Après 5 mois de cicatrisation, la muqueuse est parfaitement cicatrisée, sans exposition du matériel de régénération osseuse. La radiographie permet d’objectiver l’importance de l’os reconstruit.

grille_titane_018

Un lambeau de pleine épaisseur permet de retirer la grille et d’évaluer le volume osseux reconstruit. Notez l’importance du volume et la qualité de l’os obtenu. Les implants seront totalement enfouis sous l’os régénéré. Notez la préservation des papilles distales dans le tracé d’incision.

grille_titane_019

Un petit peu d’os est éliminé à l’aide d’une fraise au-dessus des vis de couverture pour permettre le positionnement de deux vis de cicatrisation. La muqueuse est aménagée autour.

grille_titane_020

Après deux mois, la muqueuse est bien cicatrisé et la restauration prothétique peut-être réalisée. Il est à noter à ce stade qu’une petite augmentation de gencive kératinisée vestibulaire aurait été idéale pour replacer apicalement la ligne de jonction muco-gingivale et augmenter la hauteur de gencive attachée.
Cette intervention nous a toutefois pas paru indispensable, et la patiente l’a refusée.

grille_titane_021

Deux couronnes zircone transvissées par le cingulum ont été mises en place.

grille_titane_022

La restauration semble bien s’intégrer dans le sourire de la patiente.

  • Les grilles titane font-elles partie de vos moyens de régénération osseuse ?
  • Quels sont les avantages que vous trouvez à ces matériels, ou, pourquoi ne les utilisez-vous pas ?

Laisser un commentaire