Naviguer / Chercher

L’extraction-implantation immédiate est-elle souhaitable? #1

Un patient de 52 ans, en bonne santé, non fumeur, consulte pour une incisive latérale qui reste infectée après l’échec d’une résection apicale. Une fistule est bien visible. Une obturation à rétro par un amalgame est observable à la radio. L’indication d’un implant est posée pour le remplacement de la dent.

Le traitement de ce cas sera présenté dans le prochain post

Peut-on envisager une extraction-implantation immédiate ou faut-il différer l’implantation de l’extraction?
Sur quels critères la décision se prend-t-elle?

Commentaires

lise

A la vue du scanner, je ne m’y risquerais pas, une reconstitution préalable des tissus osseux semble opportune, que penser de la corticale vestibulaire même après extraction « atraumatique » ?…
De plus le site est infecté, mais bon la nature est bonne mère…

Cette 12 vraisemblablement couronnée vivante puis nécrosée ne pourrait-elle pas bénéficier d’un traitement endodontique ? La 13 est- elle vivante ?

Thierry DEGORCE

La 12 présente une obturation à rétro par un amalgame. 13 et 11 sont bien vivantes. On note sur l’imagerie une racine très courte sans doute due à la résection apicale.
Outre le problème infectieux, le patient est demandeur d’une restauration plus esthétique. Cette racine ne présente plus un bon pilier pour une restauration esthétique et fonctionnelle durable dans le temps. L’indication d’un implant me semble donc bien posée. Une reconstruction osseuse s’impose effectivement, l’idée est de savoir comment et quand l’intégrer dans le plan de traitement. Réponse dans le prochain post.

Laisser un commentaire