Naviguer / Chercher

Implantation immédiate ou différée : quelle technique choisir ? Cas clinique #1 : incisive centrale

Implantation immédiate ou différée : quelle technique choisir ? Cas clinique #1 : incisive centrale

""->""

Commentaires

Marcel Carton

Encore une fois bravo pour ces cas qui paraissent si simples mais qui supposent une analyse préalable très fine et une grande maîtrise chirurgicale. En particulier, et pour rebondir sur votre question, j’aimerais savoir ce qui se passerait si, malgré votre évaluation scanner pré-àopératoire, il apparaissait un défaut important de stabilité primaire de l’implant. Soit pour des raisons de structure osseuses, soit par une maladresse gestuelle (lors de l’extraction ou lors de l’implantation)?

Thierry DEGORCE

Cher confrère merci pour votre commentaire
Si lors de la mise en place un défaut de stabilité primaire était identifié, plusieurs alternatives sont possibles. Il faut tout d’abord essayer d’évaluer le torque d’insertion de l’implant. Entre 25 et 40 Newton, il est préférable de ne pas connecter une dent temporaire immédiate et de réaliser une petite PAP ou bien un bridge collé en pontique au-dessus d’une bague de cicatrisation. Si l’on souhaite absolument reprendre de la stabilité primaire, on peut essayer de retirer délicatement l’implant en rotation inversée et placer à la place un implant du diamètre supérieur. On peut aussi chercher à placer un implant plus long, si la hauteur d’os basal disponible le permet. Enfin, si l’implant est vraiment très mobile une fois en place, il est parfois sage et nécessaire de le retirer, de combler l’alvéole et différer l’implantation après quelques mois de cicatrisation.
Il faut faire appel à son sens clinique et son expérience pour prendre la bonne décision.

sadaikha

il faut attendre les resultats apres 3ans pour esperer de dire que votre implantation immediate sera reussitte ou non d’apres certainnes publications scientifiques malgre votre choix du mode operatoire qui est immediat vous pouver avoir des echecs on ne sait pas, le pourquoi? les parodontologistes ont faite svt cette remarque sur l’echec au bout 1a 2 ans et certains preconisent la technique de 2 temps meme les stomatologistes aussi indique la technique de 2 temps pour eviter des surprises et donc il faut faire un suivi avec votre patiente, surtout que votre patiente a eu deja une fenestration vestibulaire et donc, es ce que la greffe osseuse va prendre oui ou non , this is another question again
,,,??? sinon votre reflection intelectuel est aussi juste , mais le probleme c’est la biologie qui nous reserve des surprises !!! patiente et encore patiente,

Thierry DEGORCE

Cher sadaikha,
Je ne connais pas le système Bennex.
Pour répondre à votre précédent commentaire, il est certain que tous les résultats de nos cas cliniques doivent être soumis à l’épreuve du temps. C’est un grand débat de savoir si l’implantation différé donne des résultats plus stable dans le temps que l’implantation immédiate à laquelle certains auteurs ont reprochés une instabilité des tissus péri-implantaire vestibulaires. En réalités, nous pratiquons cette technique depuis longtemps et sur un grand nombre de cas cliniques. Notre expérience nous a montré qu’il est essentiel de bien placer l’implant sans l’incliner en vestibulaire, qu’il faut systématiquement placer un matériau de comblement en vestibulaire de l’implant et inverser le biotype en fixant une greffe de tissu conjonctif. Dès lors la résorption post-extractionelle est limitée et compensée et les résultats sont parfaitement stables, surtout après 6 mois de cicatrisation.
Dans le cas clinique présent, la bonne question est de savoir si on aurait obtenu un résultat clinique équivalent en différent l’implantation de l’extraction et en s’engageant ainsi dans un protocole plus long, avec plus d’interventions chirurgicales. Je pense que non.

sadaikha

bonjour
merci pour la reponse, le systeme bennex est ub petit jou-jou qui devlope plus de 70 kg de force pour extraire les dents , pratiquement rien ne lui resiste surtout les racines enfouies mono ou pluri ant et post
je vous communique un lien pour voir son application sur le plan clinique, tres interessant, les implantologiste et les parodontologistes l’adorent et moi aussi
surtout pour extraction atraumatique, difficile comme les racines et plus encore preservation du capitale osseu comme les tables osseuses vestibulaire pour faire les implantations immediate
je vous donne les liens d’abord:
http://www.benex-dent.com/en/

http://www.youtube.com/watch?v=BN2sQbtO3us

dite moi votre avis , merci DR

Thierry DEGORCE

Cher confrère, merci pour votre commentaire et merci de nous faire partager votre expérience avec ce système d’extraction atraumatique que je ne connaissais pas.

Laisser un commentaire