Naviguer / Chercher

ProTaper NEXT ®

Un nouveau système de mise en forme canalaire vient d’arriver sur le marché. Présenté à l’IDS à Cologne par Dentsply-Maillefer il y a quelques mois, il vient compléter la gamme d’instruments déjà proposés par le fabricant. Conçu comme une évolution du système ProTaper Universal, il intègre deux différences majeures : l’utilisation d’un nouvel alliage, le M-Wire, et une section décalée par rapport à l’axe de rotation de l’instrument.
Si la première modification a déjà été intégrée à d’autres systèmes comme le Wave-One et procure à l’alliage une résistance à la fatigue cyclique supérieure à celle d’un NiTi traditionnel, la seconde résulte d’une innovation dans le design des instruments proposé par d’autres fabricants notamment MM avec le Revo-S.
Ici l’instrument présente une section rectangulaire dont le centre de symétrie ne coïncide pas avec l’axe de rotation de la lime. Une fois mis en rotation, l’instrument semble suivre une courbe sinusoïde à la manière d’un serpent lorsqu’il rampe. En comparaison aux générations précédentes, la masse centrale de l’instrument est considérablement réduite alors que le mouvement de rotation imprime à celui-ci une enveloppe de déplacement transversale bien plus large que sa section réelle. Les conicités variables propres au ProTaper ont été conservées : ces deux caractéristiques confèrent à l’instrument une surface de contact avec les parois canalaires réduite afin de limiter l’engagement des spires et donc d’augmenter la résistance à la fracture en torsion.
La séquence de base a été réduite avec 2 ou 3 instruments. Le premier, appelé X1, n’est pas sans rappeler les Shaping File du ProTaper Universal, avec un diamètre de pointe de 17/100e mm et une conicité de 4% augmentant graduellement jusqu’à D11. Il est destiné à être utilisé après avoir exploré/négocié le canal avec une lime K10 et sécurisé sa trajectoire avec un jeu de PathFile. Les instruments suivants, respectivement X2 (25/100e de mm) et X3 ( 30/100e de mm), diffèrent des Finishing Files dans leur utilisation qui fait également appel au mouvement de brossage des parois. Comme avec les Finishers, il est indispensable de jauger le diamètre du foramen après le passage du X2 (avec une lime K25) avant d’amener si nécessaire la lime X3 à la longueur de travail. Pour les diamètres foraminaux plus larges, le fabricant propose deux instruments complémentaires appelés X4 et X5 de diamètres de pointes respectifs de 40 et 50/100e de mm.
L’impression clinique qui ressort de leur utilisation est celle d’un instrument incroyablement flexible qui nécessite un pré-élargissement pour en tirer le meilleur profit. Les orifices canalaires doivent ainsi être parfaitement relocalisés avec des forets de Gates ou le SX afin de faciliter la progression des Next.
Les inconditionnels de la Gutta chaude en technique de Schilder seront sans doute déroutés devant les mises en forme obtenues, (il est en effet impossible de positionner un fouloir rigide à 5mm de la longueur de travail tant les courbes sont respectées), pour les autres et en particulier les utilisateur de Gutta chaude sur tuteur, le plaisir de la glisse avec un minimum de risque est là !

Avez-vous essayé ce nouvel outil ?
En êtes vous satisfait ?

""->""

Laisser un commentaire