Naviguer / Chercher

Obturation canalaire selon la technique Schilder

Condensation verticale à chaud de gutta-percha multi-vagues

VIDEO

  • L’obturation verticale de gutta-percha à chaud vous semble-t’elle inaccessible pour un omnipraticien ?
  • Si oui, où sont selon vous les freins à une utilisation de cette technique d’obturation ?

Commentaires

tarekb

trés belle vidéo.
Je crois qu’avec les SystemB,les Endo Unit de Sybron ou autres thermocompacteurs on doit arriver à un résultat équivalent en moins de temps.Sinon encore bravo pour la vidéo.

271192ndg

Super vidéo Laurent , bien utile pour réviser ce que j’ai appris avec tous les experts de la S.O.P . Ma difficulté majeure reste l’ajustage du maître cône et ton post va très probablement m’aider . La mise en œuvre de la technique est à mon sens possible pour l’omnipraticien ( ce que je suis) mais il faut du temps et de la persévérance, la digue évidemment et les aides optiques avec une bonne lumière au moins . Grâce au microscope on a la chance de pouvoir contrôler la descente . Le pistolet à gutta m’a permis de gagner du temps. Je persévère et commence à être plus rapide ,et plus efficace ,et à avoir quelques belles obturations . Avant j’utilisais la technique de Mac Spaden qui a mon avis était responsable de fêlures radiculaires, constatées lors d’extractions de dents parfaitement obturées …mais quelle déception Cette technique, moins rapide c’est vrai, me parait beaucoup plus sûre . Véronique

Laurent ARBONA

Merci pour tes compliments véronique, je suis surtout très heureux de constater que l’obturation canalaire est devenu un acte reproductible, de qualité pour tes patients et enfin source de satisfaction pour toi. Tes efforts en sont responsables pour l’essentiel.
Bonne continuation, amitiés
laurent

Laisser un commentaire