Naviguer / Chercher

Préparation d’un inlay / onlay

Lorsque les parois dentaires résiduelles après exérèse curieuse ont une épaisseur minimale de 2 mm, elles peuvent être conservées (Krifka S. et coll. 2009).

La dentine est protégée par un adhésif MR3 (Immediate Dentin Sealing – IDS) recouvert, éventuellement, d’un composite fluide pour combler les contre dépouilles ( Pashley EL. et coll. 1992, Magne P. et coll. 2005).

L’inlay/onlay en céramique ou en composite doit avoir une épaisseur globale minimale de 2 mm.

En cas de recouvrement cuspidien, lorsque la paroi fait moins de 2 mm d’épaisseur, la réduction occlusale doit se faire sur 2 mm minimum.

  • Est-il nécessaire d’utiliser des fraises spécifiques pour les inlays / onlays en céramique ?
  • Pourquoi ne réalisez-vous pas plus d’inlays dans votre pratique quotidienne ?
Docteur en Chirurgie Dentaire Ancien Assistant Hospitalo Universitaire Attaché Hospitalo Universitaire Chargé d’Enseignement Universitaire Coordinateur du DU d’Esthétique du Sourire Pdt d'Esthet Practical CES de Biomatériaux (Strasbourg) CES de Prothèse Fixée (Nancy) CES d‘Odontologie Conservatrice – Endodontie (Nancy) Attestation Universitaire d’Implantologie (Paris VII)

Commentaires

Marcel Carton

Merci pour vos deux derniers posts qui sont si démonstratifs. On a envie de faire tout de suite ce que vous montrez; tellement c’est beau.
Les résumés pubmed sont très utiles aussi. Je crois que grâce à ces deux posts mon exercice sera meilleur.
Marcel

Laisser un commentaire