Naviguer / Chercher

Le composite postérieur step by step

composite_posterieur-_step_by_step_002

Situation initiale présentant une carie occlusale et une carie distale visible par transparence.

composite_posterieur-_step_by_step_003

La crête marginale est ouverte à minima en veillant à conserver au mieux le point de contact et le pont d’émail qui sont 2 zones fondamentales pour la résistance mécanique de la dent.

composite_posterieur-_step_by_step_004

Le bord d’émail est préparé minutieusement et poli pour améliorer l’étanchéité périphérique du collage à venir.

composite_posterieur-_step_by_step_005

La digue (Nic Tone – Bisico) est mise en place sur le cadran de 13 à 17 puis le matriçage est réalisé avec :

  • une matrice métallique souple prégalbée
  • un coin interdentaire en plastique
  • un anneau écarteur créant un léger mouvement orthodontique pour compenser l’épaisseur de la matrice.( Système Palodent – Dentsply)
composite_posterieur-_step_by_step_006

Le mordançage à l’acide orthophosphorique est appliqué sur l’émail puis sur la dentine et est rincé au bout de 15 secondes.
Un mordançage de la dentine de plus de 15 secondes et un assèchement exagéré au spray d’air constituent des risques de sensibilité post opératoire.

composite_posterieur-_step_by_step_007

Le primer est frotté avec une microbrush dans les cavités puis est évaporé à la soufflette au bout de 10 secondes. (Optibond FL Prime – Kerr).

composite_posterieur-_step_by_step_008

La résine adhésive (Optibond FL Adhesive – Kerr) est ensuite frottée à son tour sur l’émail et la dentine pour la faire pénétrer dans les tubuli dentinaires puis photopolymérisée pendant 20 secondes.

composite_posterieur-_step_by_step_009

Un mur de composite distal d’environ 1 mm d’épaisseur (Estelite Asteria – Tokuyama) est d’abord monté jusqu’au niveau de la crete marginale médiale de la dent adjacente. Ce montage permet de coller le joint périphérique du composite essentiellement sur une surface d’émail et diminue la contraction de polymérisation grâce à la surface de collage réduite.

composite_posterieur-_step_by_step_010

Un fond de cavité destiné à amortir les contraintes de polymérisation est injecté sur une épaisseur d’1 mm maximum dans le fond des 2 cavités.

composite_posterieur-_step_by_step_011

Fond de cavité en composite fluide ( Tetric Evo Flow Bulck Fill – Ivoclar Vivadent).

composite_posterieur-_step_by_step_012

Le composite (Estelite Asteria – Tokuyama) est ensuite appliqué en stratification oblique en vestibulaire, lobe par lobe, sur une épaisseur de 2 mm maximum.

composite_posterieur-_step_by_step_013

Un composite de maquillage des sillons (Tetric Color – Ivoclar Vivadent) peut être étalé à la sonde courbe.

composite_posterieur-_step_by_step_014

Les lobes palatins terminent la morphologie occlusale de cette molaire, toujours en stratification oblique sur une épaisseur de 2 mm maximum.

composite_posterieur-_step_by_step_015

Vue après stratification complète.

composite_posterieur-_step_by_step_

L’anneau écarteur est retiré avec une pince à digue puis la matrice est déposée avec une pince porte aiguille, le point de contact étant très performant.

composite_posterieur-_step_by_step_017

Un bistouri lame courbe va gratter les excès de composite sur les faces vestibulaire et palatine et arrondir la crete marginale nouvellement formée.

composite_posterieur-_step_by_step_018

Vue après élimination des excès et mise en forme avant le contrôle de l’occlusion.

composite_posterieur-_step_by_step_019

Après contrôle et réglage de l’occlusion, le composite est poli avec des meulettes en silicone (Optrapol – Ivoclar Vivadent).

composite_posterieur-_step_by_step_020

Après contrôle et réglage de l’occlusion, le composite est poli avec des meulettes en silicone (Optrapol – Ivoclar Vivadent).

composite_posterieur-_step_by_step_021

Il est finalement lustré avec une pate diamantée (Shiny – Micerium).

composite_posterieur-_step_by_step_022

Vue finale de la restauration à J 0.

  • Doit-on toujours réaliser les composites postérieurs avec des composites bulck fill en couche de 4 mm ?
  • Peut-on préférer les adhésifs auto mordançants pour diminuer la sensibilité post-opératoire ?

Laisser un commentaire