Navigate / search

Quel diagnostic ? Quelle conduite à tenir ? #7

  1. Quel diagnostic ? Quelle conduite à tenir ? #1
  2. Quel diagnostic ? Quelle conduite à tenir ? #2
  3. Quel diagnostic ? Quelle conduite à tenir ? #3
  4. Quel diagnostic ? Quelle conduite à tenir ? #4
  5. Quel diagnostic ? Quelle conduite à tenir ? #5
  6. Quel diagnostic ? Quelle conduite à tenir ? #6
  7. Quel diagnostic ? Quelle conduite à tenir ? #7

Une patiente de 19 ans, sans antécédent, consulte pour un « bouton » dans la joue.

  • Quel est votre diagnostic ?
  • Que recherchez-vous ?

Comments

abos

1) Lésion élémentaire : Nodule unique infra-centimétrique siégeant sur face interne de joue gauche en regard de 47 (secteur denté). Lésion en relief, à fond homogène d’apparence euplasique et d’aspect “rose bonbon”, base ne semblant pas surélevée, aux limites nettes, semble mobile par rapport aux plans profonds (à vérifier à la palpation).

2) Synthèse diagnostique :
– Présomptif : Fibrome jugal gauche
– Étiologique : Tumeur bénigne de la muqueuse buccale d’origine conjonctive (hypertrophie/hyperplasie de cellules du stroma conjonctif sous-jacent)
– Différentiel : Lipome (serait jaunâtre) / Épulis (serait pédiculée et adhérente à la gencive attachée) / Tumeur bénigne à HPV (serait d’aspect végétant) / Diapneusie (plus fréquemment retrouvé en regard d’une zone édentée)

3) À rechercher :
– Anamnèse : Antécédents médico-chirurgicaux ; médicaments ; allergies ; aménorrhée récente ; antécédents d’HPV ; parafonction type succion/aspiration ou morsicatio ; intoxication alcoolo-tabagique
– Histoire de la maladie : Soins récents ; Récidive ou primo-manifestation ; Délai d’apparition ; Rapidité d’évolution
– Inspection : Recherche de lésions cutanées ou autres lésions muqueuses
– Palpation : Adénopathies CF ; Palpation de la lésion (induration ; douleur ; saignement ; suppuration ; bruit type crépitement ; signes vasculaires type vitropression) ; Tests paracliniques dentaires des dents en regard
– Signes d’accompagnement : Dysphagie ; Dysgueusie ; Mobilité asymétrique des muscles peauciers et masticateurs ; Asthénie ; AEG ; Hyperthermie

4) Conduite à tenir :
– Lésion unique infracentimétrique siégeant sur les plans superficiels sans potentiel malin à priori (patiente jeune ; pas de facteurs de risque malin à priori ; lésion “propre”) donc exérèse simple à la lame froide avec dissection minutieuse des plans superficiels (à la recherche d’un pied ou d’une extension endophytique)
– Envoi pour analyse histopathologique et diagnostic de certitude
– Contrôle de cicatrisation et suivi en fonction du caractère récidivant

Je suis étudiant en 6ème année et prépare le concours de l’internat cette année, je suis preneur de tous les conseils que vous pourrez m’apporter dans votre correction (notamment des mots-clés que j’aurais oublié), merci d’avance, et merci beaucoup pour ces cas !

Dentiste

L image montre une lesion nodulaire siégeant sur la face interne de la joue en regarde de la 37 de 1 cm de diamètre bien circonscrite d apparition sessile et semble non indure non douloureuse recouverte d un epitheluim de même nature que le reste de la région..l examen exo on doit rechercherla présence d adenopathie en endo buccal on recherche un espace qui fait face à la lesion .le diagnostiques qu on peut évoquer est la diapneusie vu la localisation de la lesion .
L exerce chirurgicale est indiquée et l examen anapath va confirmer le diagnostic déjà posé ou l infirmé par différentiation avec le lipom qui compte a lui a les meme caractéristiques clinique et touche plus souvent les gens obèse âgée plus de 50 ans ce qui n est pas le cas ici avec l infiltration par des cellules graisseuse. (Ps:je suis étudiante en 5 ème année)

abos

Oui bien sûr on est en regard de 37 pas 47 (la caféine tarde à faire effet…).
Je me demande si on n’est pas tous les deux passés à côté d’une deuxième lésion en avant de celle-ci ? Il semble y avoir une plage blanchâtre bien circonscrite d’aspect ischémique, ça me fais penser à un morsicatio personnellement (ou alors reflet du flash de l’appareil photo ?).
Sinon effectivement sessile semble être un bon mot-clé pour ce cas-là !
Bon courage pour les révisions !

Dentiste

La lesion siége sur une surface de friction ce qui peut ou ce qui a déjà provoquer son keratinisation ….
J l ai considéré comme un reflet du flash 📸 .je vous remercie pour votre analyse clinique..je vous souhaite un bon courage aussi 😉.

Leave a comment