Naviguer / Chercher

Ostéotomies segmentaires maxillaires antérieures en chirurgie reconstructrice pré-implantaire. Technique chirurgicale

Les ostéotomies segmentaires constituent un moyen thérapeutique particulièrement efficace en présence d’atrophies crestales maxillaires antérieures.
Libérant un segment plus ou moins étendu du prémaxillaire ; elles permettent :

  • De reconstruire un volume osseux suffisant, apte à contenir des implants, des greffes simultanées d’interposition (assurant la reconstitution du capital squelettique dans le sens vertical) et d’apposition (assurant la reconstitution du capital squelettique dans le sens sagittal).
  • de repositionner la nouvelle crête dans le plan vertical à un niveau aussi proche que possible de la situation initiale. Un des objectifs consistant à répondre de la meilleure manière possible au défi esthétique sans recourir à une fausse-gencive

Parce que l’incision se situe en gencive libre, au fond du vestibule, le risque d’exposition directe du greffon (favorisé par les tensions sur la gencive attachée) est diminué.

Pour faciliter la compréhension de cette procédure chirurgicale performante mais délicate, le blog de chirurgie maxillo-faciale vous propose de suivre « en live » l’essentiel de la procédure chirurgicale à partir d’un cas typique d’atrophie antérieure.

Commentaires

plt35

Très impressionnant , sur une video cela paraît facile et évident !
Trois questions: y a t’il un risque de nécrose de la partie osseuse?
Auriez-vous pu combler avec du biooss ?
D’où viennent les greffons ?
Merci pour cette belle chirurgie

Benoît PHILIPPE

Merci pour votre implication dans ce forum. Oui le risque de nécrose est bien réel. Je préfère combler avec le l’os autogène d’origine enchondrale (ici cortico-spongieuse iliaque). Je prépare quelques publications sur ce thème afin de répondre à toutes ces questions bien légitimes. BP

Laisser un commentaire