Naviguer / Chercher

Diagnostic échographique anténatal des fentes labiopalatines

Les échographies réalisées au cours de la grossesse sont le plus souvent au nombre de trois. Celle du premier trimestre confirme la grossesse et la présence d’un embryon, celle du second trimestre permet l’étude morphologique du fœtus, la troisième prépare l’accouchement, elle est parfois dite obstétricale.

Elles permettent aussi de définir l’âge du fœtus et la date probable de la naissance.
L’échographie morphologique du fœtus permet de diagnostiquer des anomalies, des malformations. Elle n’est cependant pas infaillible, la position de l’enfant lors de l’examen empêche parfois de voir certaines malformations, par exemple il peut cacher son visage avec ses mains.
L’échographie permet de voir une fente labiale, mais le diagnostic de fente palatine est beaucoup plus difficile. Souvent la fente du palais est évoquée, mais il peut y avoir des erreurs.
Le taux de découverte d’une fente labiale avant la naissance augmente régulièrement depuis dix ans. Aujourd’hui près de 9 enfants sur 10 porteurs d’une fente labiale ou labio palatine ont été diagnostiqués avant la naissance.
L’échographie en 2 dimensions montre une image plane de la fente, elle est peu compréhensible pour les parents. L’échographie en 3 dimensions est l’examen de référence, la malformation est parfaitement vue et comprise. Elle correspond exactement à l’aspect à la naissance.
Cette échographie anténatale en 3D permet de rassurer les parents sur l’aspect et la forme de la fente à la naissance, ce sera pareil, pas pire. Cela permet aussi de leur montrer des enfants opérés qui ont eu exactement le même type de fente que leur futur bébé. Cela permet de préparer plus sereinement l’arrivée et la chirurgie de leur enfant il y a désormais des images sur les mots.

Commentaires

toto

Travail patient mais ô combien pédagogique que ces juxtapositions.
Il ne manque, comme vous l’écriviez, que quelques clichés post-op et en fin de croissance.
Je serais aussi intéressé par l’imagerie 3D d’une fente palatine, un peu expliquée, peut-être . Il est vrai que la main du bébé sur la photo 5 n’aide pas vraiment.
Merci

Laisser un commentaire