Naviguer / Chercher

Sinus maxillaire résorbé #2

L’utilisation des allogreffes (voir sinus maxillaire résorbé#1) a permis d’éviter de recourir à un prélèvement exo-buccal et donc d’éviter une anesthésie générale. En effet, l’extrême résorption du sinus nécessitait une quantité importante d’os qui n’aurait pas été suffisante avec un prélèvement endo-buccal. De plus, les suites opératoires ont été beaucoup moins lourdes pour le patient car la chirurgie de prélèvement osseux a été supprimée.
Il n’a pas été possible de poser les implants dans la même séance que la greffe osseuse car il n’a pas pu être obtenu un blocage des implants.
Six mois après l’augmentation osseuse réalisée, la pose de deux implants 16-17 Biomet-3I de 13 mm de hauteur est planifiée (figures 1, 2 et 3). Les implants sont posés selon la technique en 1 temps chirurgical car le blocage primaire a été obtenu. L’incision principale est para-crestale et décalée en palatin dans le but de déplacer le lambeau en direction apicale et d’apporter le plus de gencive attachée en vestibulaire des implants (figure 4).
Trois mois après la pose, les implants sont parfaitement ostéointégrés avec la présence d’une gencive attachée très satisfaisante (flèche bleue des figures 5 et 6). L’empreinte est réalisée à l’aide de transferts pick-up (figure 6). Un bridge céramo-métallique 16-17 scellé sur 2 piliers implantaires est confectionné (figures 7, 8, 9, 10 et 11).

Réalisation prothétique Laboratoire Idental, Vaucresson
Aurait-il été intéressant de poser les implants à l’aide d’une chirurgie sans lambeau (flapless) dans ce cas?

Commentaires

toutou

Bonjour M SENECHAUT

Premiere remarque:vs utilisez deux systèmes hex relies, peux ton réellement relies deux systèmes unitaire?
Sachant que les analogues st majores en dim par rapport aux implants, il y a un risque de percolation , ça passe mais il reste un doute (cf les travaux de BRINON)
Pourquoi ne point utiliser les syst non hex prévus oufaire deux couronne séparées.
deuxième remarque:
FLAP LESS OK SI conditions paro reunies, c est plutôt mieux , sinon une petite ouverture comme vs avez realise passe inaperçue , nociceptivement s’entend.
VOILA, passez de bonnes fetes,je suis a SIDNEY , magnifique , et je pense a vous .
J4 en profite pour remercier l’équipe du BLOG , vs meme et tous les intervenants et blogueurs.BT

Charles-Henry SENECHAUT

Bonjour Mr Toutou,

Tout à fait d’accord avec vous pour le flapless. Dans ce cas précis, la gencive attachée présente en vestibulaire avant la pose de l’implant n’était pas en quantité suffisante. J’ai donc décidé de placer les implants en 1 temps chirurgical et de déplacer apicalement le lambeau vestibulaire dans la même séance. L’incision crestale lors de la pose des implants a donc été décalée en palatin afin d’apporter un maximum de gencive attachée en vestibulaire.
Une chirurgie flapless dans ce cas aurait abouti à un appauvrissement en gencive attachée vestibulaire.

Bonne fetes à vous.

Charles-Henry Sénéchaut

toutou

OK OK
Mais vous n’avez point répondu aux problèmes du choix des connectiques.
Une image radio , est ce suffisant pour connaitre un gap , de l’ordre du micron pour un cône morse par exemple?

Laisser un commentaire