Naviguer / Chercher

Procédures cliniques (L-PRF) #2

Centrifugation

Pensez-vous que la qualité des caillots de L-PRF obtenus soit dépendante du type de centrifugeuse utilisée ?

Commentaires

fb69

Bonjour,
Sujet intéressant mais vidéo décevante; car à part nous montrer comment mettre les tubes dans la centrifugeuse et et comment ouvrir les tubes, nous n’avons rien vu du protocole clinique du L-PRF !!!
A bientôt pour une nouvelle vidéo…

hodina

Bonjour, ce sujet est très intéressant.
Il apparaît d’après les études Poseido que la qualité des caillots obtenus soit différente en fonction de la centrifugeuse.ce serait les vibrations qui seraient nocives et à ce propos, l’A-PRF serait, d’après cette étude concernant 4 centrifugeuses, la moins performante?
De mon côté, j’ai une centrifugeuse Heitich EBA200 ou 200S ( je ne me rappelle plus): auriez vous des études concernant cette centrifugeuse?
Mais les vibrations commencent à se ressentir après 1800 tours minutes.
Je centrifuge a 1200 tours minutes pendant 10 minutes….
En mettant des tubes avec et sans silice, ce qui permet d’avoir et la membrane …et de faire un équivalent de MPM ( un PRF liquide qui coagule en présence de Bone céramique et d’os autologue).
Est il nécessaire de pousser la rotation a 2700 tours/minutes?
Merci de vos réponses éclairantes.

Charles-Henry SENECHAUT

Cher fb69,
Désolé de découper le sujet en petits morceaux, mais c’est le concept du blog que de procéder par étapes, surtout pour ceux qui ne connaissent pas le sujet.
Personnellement, scinder la video en plusieurs morceaux pour en faire plusieurs posts me demande un travail supplémentaire pour la conception.
De plus, il est plus intéressant de procéder de la sorte, afin de développer en profondeur un point particulier. La technique L-PRF doit être une technique bien comprise afin d’en tirer le meilleur.
Même si ce post 2 ne semble pas très fourni, la répartition symétrique des tubes est fondamental et l’utilisation d’un tube rempli d’eau pas forcément intuitif.
Soyez patient, ca arrive!

Charles-Henry SENECHAUT

Cher Hodina,
En effet, les centrifugeuses ont des performances très différentes.
Personnellement, j’ai utilisé une Hettich EBA 20 version Intra-spin (celle de l’étude et de mon post) qui marchait très bien.
Je suis passé récemment à la nouvelle version mise à jour d’Intra-spin (elle est construite sur une base extérieure EBA 200, mais l’intérieur est adapté à la production de L-PRF d’après le fabricant. Cette dernière version est tellement silencieuse et stable qu’on ne perçoit pas les vibrations lorsqu’elle est en fonctionnement.

Pour ce qui est des MPM, un PRF liquide n’est par définition plus un PRF, mais une forme quelconque de PRP (c’est la définition qui fait le plus consensus).
Il n’existe pas vraiment de données précises sur cette méthode assez confidentielle.

Par contre, produire un PRF à petite vitesse, je ne le recommande pas. La force de centrifugation influence la qualité de la fibrine, l’activation des cellules et les quantités de facteurs de croissance relargués. Dans les études POSEIDO que vous citez, vous verrez qu’en diminuant les forces de centrifugation de 2700 à 1500rpm, on réduit la qualité du caillot. Mais avec une machine de mauvaise qualité ou simplement mal adaptée à la production de L-PRF, il est difficile de monter au delà de 1500rpm sans vibrations intenses. Il me semble que c’est pour cela que certains Confrères/Consoeurs modifient le protocole en réduisant la vitesse, pour tenter d’adapter le protocole à leur machine inadaptée.

Je suis comme vous, j’attends les publications d’autres tests en cours sur d’autres machines.
J’espère que cela arrivera, car ce sont des travaux très utiles pour les cliniciens désarmés face à ce genre de problèmes

Bonne journée

Laisser un commentaire