Naviguer / Chercher

Augmentation horizontale de la zone postérieure de la mandibule #3

La réussite de la greffe réalisée a permis de procéder à l’intervention de pose des implants.
Des implants de 5 mm de diamètre (Biomet-3I, Full OSSEOTITE® Tapered Certain® Implant) ont été posés avec leur pilier de cicatrisation

en un temps chirurgical car le blocage primaire a été obtenu. On peut noter sur ces figures la parfaite intégration des greffons qui a permis le positionnement idéal des implants. Seules les vis interférant avec la pose des implants ont été retirées. Les autres vis sont laissées in situ, ce qui a permis d’éviter d’étendre le décollement et donc d’exposer inutilement l’os greffé. On peut observer les trous visibles après la dépose des vis lors de la pose des implants sur les figures 1 et 3 (flèches noires).

Six mois après la pose des implants, les prothèses sur implants sont réalisées. Au niveau du côté droit, un bridge céramo-métallique 45-46 est scellé sur 2 piliers implantaires et au niveau du côté gauche, une couronne céramo-métallique 36 est scellée sur 1 pilier implantaire. Les piliers implantaires utilisés sont des piliers droits. La patiente peut retrouver une fonction manducatrice efficace.
A quel couple de serrage serreriez-vous les vis Gold-tite® utilisées pour bloquer les piliers implantaires de ce cas clinique?
Réalisation de la phase prothétique du traitement : Docteur Steve Dohan (Courbevoie)

Commentaires

toutou

TRES JOLI TRAVAIL
Peut etre qu un col lisse en supra crestal aurait été preferable,alors choix volontaire ou manque de stock? c’ est vrai que nous avons moins de INT en stock.
Comme le docteur AUBERT ?vous n’etes point assujeti au diktact du switch Platform,pouvez ns expliquer ce choix etant entendu que sur cette presentation , le col est supra crestal?
Ayant participe a l’enquete de ID,pourquoi le collage et quand vissez vs , eco , variation des terrains etc…….
Pouvez nous instruire sur les protocoles de forage des 5 a la mandibule?
ENVOR merci , ce ne sont point des critiques mais la curiosite et une reponse a mes propres choix qui ne st point arrete.
BONNE JOURNEE

toutou

NB
De jeunes confrères utilisent des systèmes provisoires visses colles ds l intrado des zircones, le resultat est assez bluffant ,voir sur le blog les travaux du Dr DEGORCES. Quelle est votre opinion…..?

hodina

Bonjour,
Il me semble qu un couple de serrage de 35 N/cm doit convenir.
Maintenant, il me semble avoir lu quelque part qu un couple de 20 N/cm pouvait dans ce cas suffire?
Le matage et l élasticité de la vis en alliage précieux en serait il la cause?
Cela me rappelle que si un pilier est vissé a 35 N/cm, la prothèse doit être elle vissé a 15 newton…..alors qu on aurait tendance a vouloir visser toujours un peut plus…qui ne l’ a pas fait?

toutou

Vous avez raison , mais croyant bien faire vous déformez le

pas de vis en etirant celle ci et la tete de la vis peut casser.Il faut respecter les couples de serrage ,conseille par le fabricant en lisant le mode d’emploi.

Charles-Henry SENECHAUT

Bonjour cher TOUTOU et merci pour toutes vos remarques.

Effectivement, je ne suis pas plus adapte que cela pour ce qui est du switching-plateform. Certes, la littérature abonde d’articles sur les effets bénéfiques du S-P. Cependant, on voit aussi d’autres études comme celle de Meloni et Jovanovic en 2014 (Platform switching vs regular platform implants: Nine-month post-loading results from a randomised controlled trial) qui sont plus mesurées sur ce sujet.
Pour ce qui est du placement du col des implants, en vestibulaire le positionnement est bien supra-crestal par rapport au greffon. Par contre, au niveau lingual, le col des implants est juxta-crestal par rapport à la cortical interne. Finalement, c’est le choix d’une postion verticale optimale du col de l’implant (en vue de la réalisation d’une prothèse bien réalisée) qui m’a fait choisir ce positionnement. De l’os de forage recupéré a été positionné sur la partie vestibulaire des implants.

Pour ce qui est du forage, c’est le protocole classique avec le foret de diamètre 5 amené à la longueur de travail ( en prenant comme référence la corticale linguale). Il n’y a pas eu de taraudage. Il fallait juste veiller à ce que la force de serrage ne soit pas trop importante lors de l’insertion de l’implant pour ne pas risquer d’abimer la greffe. Le blocage primaire obtenu a été de 30nw/com, ce qui m’a permis de faire du 1 temps chir.

Bonne journée

toutou

Merci Mr SENECHAUT
Comme vs le constatez ,je suis pas brillant avec un clavier, je pense trop vite et n m relis pas assez.BON je vais arreter mes Lacaneries.En fait ,il est difficile de bien comprendre les cas presentes, vs avez repondu a mes questions et je vs en remercie ,ce qui n’est pas souvent le caS
comme aurait pu remarquer le MEDIATEUR.
Pour HODINA, IL faut respecter le module d elasticite du metal ,eviter les tensions.
BONNE JOURNEE

Charles-Henry SENECHAUT

Bonjour Hodina,
Vous avez très bien lu.
Le couple de serrage dans ce cas était de 20 NW/CM.
Le système utilisé est CERTAIN de Biomet-3I. Ce système CERTAIN a été conçu selon des tolérances très strictes au niveau de l’interface afin que le pilier s’adapte parfaitement à l’implant et que la technologie de vissage pour pilier CERTAIN maximise la force de serrage. La vis Gold-Tite de Biomet-3I est recouverte au minimum de 40 micro pouces d’or pur à 99%. Le revêtement or agit comme un lubrifiant sec qui réduit la friction entre le filetage de la vis et de l’implant. La lubrification sèche permet à la vis de se distendre, de visser la vis plus profondément dans l’implant et d’enfoncer davantage les composants utilisés. Le serrage étanche de l’implant et les composants utilisés maximisent la stabilité de l’interface tout en réduisant les risques de micromouvements.

Bonne Journée à vous.

Laisser un commentaire