Naviguer / Chercher

Gestion d’une complication de greffe de sinus #3

Dans le post 2, nous avions vu la gestion d’une déhiscence muqueuse avec exposition d’un greffon osseux à visée implantaire au niveau d’un sinus droit (figure 1).

La pose de trois implants dentaires est planifiée au niveau de 14-15-16. Un lambeau de pleine épaisseur est élevé montrant la parfaite reconstruction osseuse (figure 2). Trois implants Biomet 3I sont insérés (figures 3 et 4). Une procédure en un temps chirurgical est décidée car le blocage des implants dans l’os est excellent (figure 5). Six mois après la pose des implants, l’ostéointégration est obtenue (figure 6).

Le cône beam réalisé montre une enveloppe osseuse englobant les implants très satisfaisante (figure 7 à 10). L’empreinte est alors réalisée (figures 11 et 12). Le modèle de laboratoire est confectionné (figure 13) et un bridge céramo-métalique transvissé 14-15-16 est fabriqué (figure 14). Le bridge est posé et vissé à 20 nw/cm sur les implants (figures 15 et 16). La radio rétro-alvéolaire confirme la bonne adaptation de la structure prothétique sur les implants (figure 17).

Auriez-vous réalisé pour ce cas clinique, des couronnes unitaires ou un bridge ?

Laisser un commentaire