Naviguer / Chercher

Formats des fichiers associés à l’empreinte optique #2

Dans le post précédent, les divers types de fichiers que les scanners intraoraux peuvent exporter ont été présentés. Selon la marque du scanner, ces fichiers ne sont pas tous disponibles à l’export.

Quels sont les fichiers exportés selon les scanners ?

 CarestreamiTeroMeditPlanmecaPrimescanTrios 3ShapeWow
NatifXXX
.STLXXXXXXX
.PLYXXXXXX
.OBJXXXX

L’exportation comprend un ensemble de fichiers, alors, quel fichier d’export choisir ?

Le choix doit se faire sur deux critères :
– la qualité des informations transmises ;
– la simplicité du protocole à utiliser.

Lorsque le laboratoire est équipé du logiciel compatible, il est préférable d’envoyer le fichier natif via, par exemple, les plateformes Communicate pour Trios, Sirona Connect pour Primescan, et Medit Link pour Medit. Une fois les paramétrages effectués, c’est à la fois simple et très complet au niveau des informations transmises.

Le format .PLY est un excellent compromis en termes de qualité (taille des fichiers et acceptation dans les logiciels CAO).

Le format .STL, universellement reconnu, reste actuellement le plus utilisé.

Ces formats pourront être transmis par le biais de clouds génériques, par exemple WeTransfer ou Dropbox. En revanche, ce mode de transmission ne répond pas aux obligations en matière de RGPD : il faut prévoir l’anonymisation de ces envois.

Fichiers importés dans les logiciels de CAO

 Dental System
3Shape
Dental WingsExocadinLab
Sirona
Lucy
NatifXXX
.STLXXXXX
.PLYXXXX
.OBJXXX

Il est important pour le praticien de disposer de moyens d’échanges simples et, si possible, automatisés pour conserver la fluidité numérique. Pour favoriser cela, quelques laboratoires ont mis en place un site web sur lequel, après s’être identifié, il suffit de faire glisser les fichiers, quel qu’en soit le type, dans la zone indiquée à cet effet. Dans tous les cas, l’établissement de protocoles personnalisés avec le laboratoire est indispensable au bon fonctionnement de ces envois.

  • Comment adressez-vous vos fichiers d’empreinte vers vos laboratoires de prothèse ?

Laisser un commentaire