Naviguer / Chercher

Empreinte optique : organisation de l’espace de travail #1

VIDEO

Les fabricants donnent une liste de spécifications et de recommandations d’ordinateurs pouvant accepter le branchement de le caméra USB. Vous pouvez télécharger un exemple de la fiche de critères de la société 3 Shape en cliquant sur ce lien.

  • Quels sont pour vous les critères de choix d’un système d’empreinte optique ?
  • Comment vous informez-vous pour faire ce choix ?
  • Avez-vous demandé un essai du système dans votre cabinet ?

Commentaires

louis

bonjour et merci pour cette video !
je ne suis pas encore équipé cependant, la multiplicité des systèmes complique le choix.
j’aurai aimé une vidéo qui compare les différents systèmes et leurs applications.

Gérard DUMINIL

Bonjour Louis,
Il vaut mieux l’embarras du choix que l’absence de choix ! Certes cela semble compliquer la décision à prendre, mais cela permet aussi de trouver la solution la mieux adaptée à vos besoins personnels. J’ai eu l’occasion d’essayer d’autres caméras ( carestream 3600 et Planscan de Planmeca), les posts sont en cours de montage et seront publiés début septembre. un second post sur l’ergonomie montrera la solution pour laquelle j’ai opté personnellement at comment je l’ai mise en œuvre.
Je vous recommande d’établir un cahier des charges de vos besoins, de vos moyens (espace disponible dans le cabinet) et du type d’utilisation que vous souhaitez faire avec vos empreintes optique ( CFAO directe , vous usinez vous même ou CFAO semi-directe, vous confiez le travail à un labo).
Je m’aperçois que ces questions sont récurrentes et je vais essayer d’établir une liste des questions/réponses à faire dans une telle éventualité d’achat .
Je ferai prochainement un post à ce sujet

holeinone

Bonjour.
Alors là oui ! Le sujet est vaste… Que choisir !
Quelle caméra? Juste une caméra ou bien une solution de CFAO complète?

Vu le prix de ces équipements, une vraie réflexion s’impose avant l’achat !
Mais beaucoup de praticiens n’ont pas les éléments pour mener à bien cette réflexion : les conseils des vendeurs sont trop intéressés…
Vivement un article détaillé sur ce sujet, et objectif !
On est trop dépendant des revendeurs qui ne sont malheureusement pas multi marques et qui proposent généralement qu’une marque !

L’ideal ne serait t’il pas d’acheter une caméra optique 3shape ou Carestream, un logiciel de CAO Exocad, Dentalwings ou 3shape, une usineuse Roland DWX4 ou une Armangirbac ou Yenodent ou autres, ainsi qu’un logiciel de FAO comme WorkNCDental ?
On arriverait ainsi par exemple à des solutions de CFAO directe bien moins chère que le système Cerec, tout en étant plus performant….
Et on pourrait aussi usiner directement au cabinet nos piliers implantaires personnalisés !
Mais aucun revendeur ne propose de telles possibilités, et faute de communication, aucun praticien n’osera se lancer dans un tel choix et s’engagera dans une solution clefs en main type Cerec, un peu cher à mon avis par rapport à ce qu’on peut se confectionner « à la carte ».
Dommage…

D’ailleurs, n’est il pas dommage que 3shape ne propose pas en continuité de leur caméra 3D un système d’usinage ?
3shape pourrait facilement proposer l’usineuse d’un de leurs partenaires ! Ah, peut être que le problème est là… Si 3shape propose une usineuse d’un des partenaires, les autres partenaires feront la gueule et risquent de ne plus travailler avec eux en allant voir la concurrence (comme Exocad), ce qui au final serait préjudiciable pour 3shape dans sa vente de logiciels de CAO aux labos de prothéses…
Donc c’est peut être pas dans l’intérêt de 3shape de nous proposer l’usineuse d’un de leurs partenaires, même si cette solution serait plus intéressantes pour nous que le système Cerec de Sirona !
Carestream propose sa propre usineuse, mais elle n’est pas parfaite…

Amicalement, JP R.

Gérard DUMINIL

Bonjour JP
SI l’on peut faire une analogie en se reportant en arrière dans le temps, on se constituait autrefois une chaine haute fidélité en prenant d’une part la meilleur platine, d’autre part le meilleur ampli, et des baffles d’une autre marque encore. Nous ne somme pas encore là dans le domaine de l’empreinte optique où l’on pourrait mixer à souhait les divers constituants (caméra, logiciel , usineuse).
Le seul format d’échange de données pouvant réunir ces matériels est le format STL qui est limité, mais a quand même le mérite d’exister. A force de dénoncer les systèmes fermés, on constate quand même une évolution chez les industriels qui proposent désormais tous un export en STL, quitte à perdre certains enrichissements.
Pour faire son choix d’équipement il faut se constituer un cahier des charges de ses besoins et piocher dans l’offre commerciale ce qui correspond le mieux à nos critères. CFAO Directe ou semi directe, kart ou camera indépendante etc..
3 Shape a établi une liste d’usineuses testées « compatibles » mais ne vend pas une solution complète. Lyra par contre le fait en intégrant une caméra 3 Shape.
La réflexion est ouverte merci d’y participer

GD

dentea

Bonjour JP R ,

Rebondissant sur votre post. Il existe dorénavant une alternative au CEREC.

3Shape propose désormais une bouche CAO/CFAO complète et ouverte. Ainsi à partir d’une acquisition numérique (issue de la Trios ou d’un autre scanner), vous pouvez concevoir en quelques clics les restaurations simples (couronne, inlay, inlay, facette, bridge trois éléments) sur le logiciel Practice Lab de 3Shape qui est optimisé pour travailler avec plusieurs usineuses (dont la Roland DWX4).

Au plaisir de vous donner de plus amples renseignements,

Cordialement,
AV

holeinone

Bonjour dentea.
Je serai intéressé de connaître cette solution CFAO de 3shape.
Pourriez vous m’en donner plus de précisions.
Peut on communiquer en MP sur ce site ?
Cordialement, JP R.

dentea

Bonjour JPR,

Je ne trouve malheureusement aucune possibilité de communiquer via MP sur ce site. A défaut, vous pouvez me contacter via contact(@)dentea.fr.

Cordialement,
AV

Laisser un commentaire