Naviguer / Chercher

Implant studio #3

VIDEO

  • Qui selon vous doit assurer le design du guide chirurgical : le praticien ou le laboratoire de prothèse ?
  • Le guide chirurgical doit-il permettre non seulement le forage, mais aussi le placement de l’implant ?
  • Prenez-vous la précaution de mesurer l’espace interarcade avant de décider la réalisation d’un guide chirurgical ?

Commentaires

jerome

1/ Le praticien pourquoi pas, mais autant laisser ce travail au laboratoire sous la responsabilité du praticien.
2/ Le placement sera d’autant plus sûr dans un os D4 avec guide que sans guide, mais la précision est comparable avec ou sans guidage de l’insertion.
3/ plusieurs facteurs influent: le choix du flapless (les canons de forage seront plus distants), la longueur de l’implant et le type de trousse de chirurgie (longueur des forets et existence de cuillers)

Gérard DUMINIL

Merci Jerome de ce commentaire,
En effet Implant studio est conçu pour une interaction parfaite entre le laboratoire et le praticien, il est parfaitement concevable que le laboratoire modélise le guide, puis le praticien le valide. La fabrication ne peut se faire sans une validation active du praticien qui désengage la responsabilité de l’éditeur du logiciel vis à vis de toute utilisation inappropriée du logiciel.
Les paramètres de réglage sont en effet nombreux et très dépendants du système d’implants et de la trousse chirurgicale utilisés.
Ne pas oublier non plus de vérifier que l’amplitude d’ouverture buccale du patient permet l’insertion des divers outils ancillaires au travers du guide chirurgical ( cas des secteurs discaux bien entendu)

Laisser un commentaire