Naviguer / Chercher

Anesthésie des incisives et canines mandibulaires #2

A la suite d’un premier article vous proposant d’analyser un protocole d’anesthésie des incisives et canines mandibulaires, je vous en présente deux autres, par les meilleurs auteurs, français et étrangers. On pourrait piocher d’autres exemples à volonté, dans les livres disponibles.
Ce contenu est réservé aux abonnés premium. Si vous êtes déjà inscrit sur IdWeblogs, merci de vous connecter maintenant. (mot de passe oublié?) Accéder à l'ensemble des contenus en vous abonnant, inscription en une minute seulement!

Anesthésier la canine et les incisives mandibulaires #1

Je vous convie à la lecture attentive de cet extrait tiré du compte-rendu d’une « conférence interactive en direct » publié en 2006. La conférence s’intitulait : « Comment réussir son anesthésie ? » *
Ce contenu est réservé aux abonnés premium. Si vous êtes déjà inscrit sur IdWeblogs, merci de vous connecter maintenant. (mot de passe oublié?) Accéder à l'ensemble des contenus en vous abonnant, inscription en une minute seulement!

Anesthésie du nerf alvéolaire inférieur : l’angulateur Safety Block®

La seconde innovation, apparue lors du dernier congrès de l’ADF, en anesthésiologie locale dentaire, est l’angulateur Safety Block® de la société Dentalgy.
Ce contenu est réservé aux abonnés premium. Si vous êtes déjà inscrit sur IdWeblogs, merci de vous connecter maintenant. (mot de passe oublié?) Accéder à l'ensemble des contenus en vous abonnant, inscription en une minute seulement!

Anesthésie labio-mentonnière et anesthésie intraosseuse #2

La dernière fois, j’expliquais, d’un point de vue anatomique, et à partir de travaux de recherche sur l’animal, pourquoi et comment l’anesthésie labio-mentonnière était rarement présente à la suite d’une anesthésie intra diploïque, contrairement aux assertions de nombreux auteurs français [4].
Ce contenu est réservé aux abonnés premium. Si vous êtes déjà inscrit sur IdWeblogs, merci de vous connecter maintenant. (mot de passe oublié?) Accéder à l'ensemble des contenus en vous abonnant, inscription en une minute seulement!

Anesthésie labio-mentonnière et anesthésie intraosseuse #1

« Une théorie qui n'est réfutable par aucun événement qui se puisse concevoir est dépourvue de caractère scientifique. Pour les théories, l'irréfutabilité n'est pas (comme on l'imagine souvent) vertu mais défaut. », Karl Popper, Conjectures et réfutations, Editions Payot, 1985, p. 64.
Ce contenu est réservé aux abonnés premium. Si vous êtes déjà inscrit sur IdWeblogs, merci de vous connecter maintenant. (mot de passe oublié?) Accéder à l'ensemble des contenus en vous abonnant, inscription en une minute seulement!

Anesthésie labio-mentonnière et anesthésie du nerf alvéolaire inférieur

L’anesthésie labio-mentonnière, autrefois dénommée « signe de Vincent » est un ensemble de troubles sensitifs objectifs et/ou subjectifs dans le territoire des nerfs alvéolaire inferieur ou mentonnier, c'est-a-dire affectant une hémi-lèvre inférieure et un hémi-menton.
Ce contenu est réservé aux abonnés premium. Si vous êtes déjà inscrit sur IdWeblogs, merci de vous connecter maintenant. (mot de passe oublié?) Accéder à l'ensemble des contenus en vous abonnant, inscription en une minute seulement!

Réduction du stress du patient au cours de l’anesthésie locale dentaire

La plupart du temps, les situations d'urgence au cabinet dentaire sont directement dues à une augmentation du stress liée à l’injection de l'anesthésique et non à l’anesthésique lui-même. Le plus important n’est pas ce que l’on injecte, mais comment et dans quelles conditions on va l’injecter.
Ce contenu est réservé aux abonnés premium. Si vous êtes déjà inscrit sur IdWeblogs, merci de vous connecter maintenant. (mot de passe oublié?) Accéder à l'ensemble des contenus en vous abonnant, inscription en une minute seulement!

Comment anesthésier deux prémolaires à extraire pour raisons orthodontiques ?

Le contexte clinique

Il s’agit de choisir la technique anesthésique en vue d’extraire des prémolaires, pour « la bonne marche du traitement orthodontique » : nous ne discuterons pas ici de l’indication des dites extractions, que nous supposerons donc convenablement posée.
Ce contenu est réservé aux abonnés premium. Si vous êtes déjà inscrit sur IdWeblogs, merci de vous connecter maintenant. (mot de passe oublié?) Accéder à l'ensemble des contenus en vous abonnant, inscription en une minute seulement!

L’anesthésie palatine n’est pas obligatoirement douloureuse

Nous avons vu la dernière fois que toute la question de la douleur générée par les infiltrations palatines se résumait à savoir :
Ce contenu est réservé aux abonnés premium. Si vous êtes déjà inscrit sur IdWeblogs, merci de vous connecter maintenant. (mot de passe oublié?) Accéder à l'ensemble des contenus en vous abonnant, inscription en une minute seulement!

L’anesthésie palatine est-elle obligatoirement douloureuse ?

Une anesthésie de sinistre réputation

« L’infiltration au niveau palatin est très douloureuse, et elle est très fortement déconseillée », nous disent F Courson et M-M Landru dans leur « Odontologie pédiatrique au quotidien ».
Ce contenu est réservé aux abonnés premium. Si vous êtes déjà inscrit sur IdWeblogs, merci de vous connecter maintenant. (mot de passe oublié?) Accéder à l'ensemble des contenus en vous abonnant, inscription en une minute seulement!

Nouveautés de demain : les systèmes vibratoires pour des injections indolores ?

Circonstances de la découverte

En 1997, un praticien, se regardant tous les matins dans son miroir en se rasant, et voyant l’utilisation que faisait l’industrie du rasage d’un système de vibration
Ce contenu est réservé aux abonnés premium. Si vous êtes déjà inscrit sur IdWeblogs, merci de vous connecter maintenant. (mot de passe oublié?) Accéder à l'ensemble des contenus en vous abonnant, inscription en une minute seulement!

Nouveautés de demain : un spray nasal pour anesthésier les dents antérieures maxillaires sans aiguille

Circonstances de la découverte

En 2000, le Dr Mark Kollar, de Fort Collins, joue au basket, et prend un coup, fort malencontreux, sur le nez :
Ce contenu est réservé aux abonnés premium. Si vous êtes déjà inscrit sur IdWeblogs, merci de vous connecter maintenant. (mot de passe oublié?) Accéder à l'ensemble des contenus en vous abonnant, inscription en une minute seulement!

Peut-on prévoir la douleur après traitement endodontique ?

D’abord quelques chiffres pour cerner la question : après traitement endodontique, sur 100 patients, environ 60 % ressentiront pas ou peu de douleur. 40 % auront une douleur plus prononcée, parmi lesquels 35 % ressentiront une sensibilité légère à modérée, et malheureusement 5 % une douleur modérée à importante.
Ce contenu est réservé aux abonnés premium. Si vous êtes déjà inscrit sur IdWeblogs, merci de vous connecter maintenant. (mot de passe oublié?) Accéder à l'ensemble des contenus en vous abonnant, inscription en une minute seulement!

Anesthésie du groupe incisivo-canin mandibulaire pour détartrage-surfaçage

Le contexte clinique

40% des patients souhaitent une analgésie lors de soins parodontaux non chirurgicaux, c'est-à-dire, détartrage et surfaçage. Comment satisfaire cette doléance ?
Ce contenu est réservé aux abonnés premium. Si vous êtes déjà inscrit sur IdWeblogs, merci de vous connecter maintenant. (mot de passe oublié?) Accéder à l'ensemble des contenus en vous abonnant, inscription en une minute seulement!

Eloge de la lenteur

Il en est de la vitesse d’injection des anesthésiques par les dentistes comme de la durée du brossage des dents par les patients : chacun de nous croit injecter lentement quand chaque patient croit –plus ou moins sincèrement- avoir brossé trois minutes
Ce contenu est réservé aux abonnés premium. Si vous êtes déjà inscrit sur IdWeblogs, merci de vous connecter maintenant. (mot de passe oublié?) Accéder à l'ensemble des contenus en vous abonnant, inscription en une minute seulement!